Manitoba : assez de lithium pour 5 millions de véhicules électriques d’ici 2035

Publié le 7 septembre 2022 dans Électrique par Guillaume Rivard

Le lithium est le minéral le plus important dans la fabrication de batteries pour véhicules électriques et la demande mondiale devrait se multiplier par 40 au cours des 20 prochaines années selon des experts.

Le gros problème, c’est qu’il n’y en aura pas suffisamment de disponible, au rythme actuel où l’on extrait le lithium, pour alimenter tous les véhicules qui devront rouler afin de respecter les différents objectifs fixés par les gouvernements à travers la planète, certains d’ici 2030, d’autres en 2035 ou 2040.

Une compagnie canadienne, Snow Lake Lithium basée au Manitoba, annonce qu’elle fera partie de la solution. Même en n’ayant exploré que 1% de son site de 22 000 hectares, elle croit pouvoir débuter l’extraction pour une production commerciale en 2025 et fournir du lithium à 500 000 véhicules électriques nord-américains par année.

Sur 10 ans, donc d’ici 2035 (la cible du Québec et du Canada pour interdire la vente de véhicules neufs à essence), ce sont 5 millions de batteries qui pourraient être construites uniquement avec le lithium de Snow Lake Lithium – encore plus si d’autres gisements sont découverts sur les 99% du site – de quoi réduire considérablement les émissions associées aux importations de matériaux en provenance de Chine selon le PDG, Philip Gross.

Photo: Snow Lake Lithium

L’entreprise s’est même déjà engagée à garantir la traçabilité et la carboneutralité de sa production, elle qui emploiera de la machinerie zéro émissions alimentée à l’hydroélectricité.

Pourquoi ne pas commencer avant 2025? Ce serait possible, mais il reste les évaluations environnementales à passer et les permis à obtenir, ce qui pourrait prendre jusqu’à deux ans. De plus, Snow Lake Lithium se cherche un partenaire parmi les grands constructeurs automobiles ou fabricants de batteries pour aider le processus.

Tesla, entre autres, s’est dit ouverte à l’idée d’acheter une compagnie minière pour accélérer la production de ses véhicules électriques. Récemment, une équipe a visité la mine de graphite et l’usine de traitement de Nouveau Monde Graphite, à Saint-Michel-des-Saints dans Lanaudière. Cette dernière prétend avoir découvert le plus important gisement de graphite en Amérique du Nord.

En vidéo : 1 milliard $ pour une usine de composantes de batteries à Shawinigan

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×