En vidéo : Ken Block dérape tout en silence dans « Electrikhana »

Publié le 25 octobre 2022 dans Buzz par Guillaume Rivard

Tel que promis, le maître des dérapages contrôlés et vedette de la série de films Gymkhana, Ken Block, vient de sortir un autre volet spectaculaire et électrisant. Le mot est très bien choisi car, à la différence des précédents, le bolide qu’il conduit ici est 100% électrique.

Intitulée Electrikhana, la nouvelle vidéo met en scène sa Audi S1 e-tron quattro Hoonitron dont on vous a parlé en décembre 2021 et que notre collègue Gabriel Gélinas a pu admirer de près en Californie cet été.

L’action se déroule à Las Vegas, capitale mondiale du jeu et du péché, et Block s’en donne à cœur joie au volant de son prototype spécialement mis au point par l’équipe d’Audi Sport en Allemagne :

La séance de dérapage autour de la reproduction de l’Arc de Triomphe et de la tour Eiffel, celle dans l’entrée d’un casino, le saut spectaculaire à partir du stationnement d’un hôtel et les glissades exécutées devant la légende du Mans Tom Kristensen ne sont que quelques-uns des faits saillants. Évidemment, l’absence d’un moteur à combustion accentue davantage le bruit des pneus.

Comme vous l’avez peut-être remarqué, Electrikhana contient aussi de brèves apparitions d’une Audi 90 IMSA GTO 1989, d’une Audi 200 Trans Am 1988, de l’Audi Sport quattro S1 Pikes Peak 1987 (celle qui a justement inspiré la S1 Hoonitron), d’une Audi quattro Gruppe B A2 1984 ainsi que des Audi R8 LMP et R18 e-tron quattro des 24 Heures du Mans.

Photo: Audi

« Avec la S1 Hoonitron, nous avons fait quelque chose sans précédent chez Audi, a déclaré Oliver Hoffmann, responsable du développement technique au sein du conseil d’administration d’Audi AG. Développer un prototype entièrement électrique pour les besoins uniques de notre partenaire Ken Block a été un défi de taille mais excitant que notre équipe a su relever haut la main. »

La carrosserie radicale de la S1 Hoonitron est l’œuvre du designer en chef d’Audi, Marc Lichte. Elle enveloppe un châssis en fibre de carbone et renferme deux moteurs électriques. Sa puissance demeure cependant un mystère.

En vidéo : Ken Block prend le volant de la Ford Focus RS 

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×