Collisions latérales : résultats mitigés des voitures compactes au test de l’IIHS

Publié le 11 novembre 2022 dans Actualité par Guillaume Rivard

L’organisme américain Insurance Institute for Highway Safety (IIHS), qui s’occupe d’effectuer des tests de collisions sur les nouveaux véhicules, a mis sur pied l’an dernier un test plus poussé et plus exigeant pour mesurer la résistance aux impacts latéraux.

Comme on en a déjà parlé, plusieurs VUS compacts et VUS intermédiaires s’en sont mal tirés. Dernièrement, c’était au tour des voitures compactes de subir une évaluation. Encore une fois, les résultats sont assez mitigés et certains, carrément surprenants.

Sept des 11 modèles à l’essai ont passé le test, à commencer par les Mazda3 et Mazda3 Sport qui ont obtenu un score jugé « bon ». Cinq autres, soit la Nissan Sentra, les Toyota Corolla et Corolla Hatchback ainsi que les Honda Civic et Honda Civic Hatchback, ont mérité une mention « acceptable ».

Par contre, ça s’est gâté avec la Kia Forte, les Subaru Impreza à 4 portes et 5 portes de même que la Subaru Crosstrek (l’IIHS considère cette dernière comme une voiture et non un VUS). Ces modèles ont tous obtenu un « piètre » résultat. En ce qui concerne Subaru, une marque réputée pour sa solidité et qui récolte chaque année un bon nombre de prix « Top Safety Pick » de l’IIHS, c’est une grosse déception.

À noter que les Hyundai Elantra et Volkswagen Jetta ne faisaient pas partie de cette ronde d’évaluations.

« C’est encourageant de voir autant de petites voitures réussir notre nouveau test de collisions latérales, affirme l’ingénieure et spécialiste de la recherche à l’IIHS, Becky Mueller. Les véhicules plus petits et plus bas sont désavantagés lors de l’impact avec la nouvelle barrière (4 200 livres), qui représente plus fidèlement le devant d’un VUS moderne typique que notre ancienne barrière (3 300 livres). Visiblement, certains constructeurs ont déjà trouvé le moyen d’offrir une protection adéquate dans ce genre de collision même pour les occupants de voitures compactes. »

Selon l’IIHS, la longueur d’un véhicule peut faire une différence ici, car les portières sont généralement moins résistantes que le cadre et les montants du centre. Les petites voitures ont un empattement plus court et des portières moins grandes, donc elles peuvent quand même bien s’en tirer.

Tous les modèles ayant obtenu un score « bon » ou « acceptable » ont une structure qui ne s’est pas trop déformée lors de la collision latérale. De plus, ils protègent bien le haut du corps et la tête, mais moins biens la région pelvienne.

La Forte pose un risque relativement élevé de blessures à la tête, au haut du corps et à la région pelvienne, remarque l’IIHS. Du côté des Impreza et Crosstrek, on constate une plus grande déformation de la structure et une protection marginale pour le haut du corps.

À partir de 2023, un résultat « bon » ou « acceptable » au nouveau test de collisions latérales sera nécessaire pour obtenir un prix « Top Safety Pick » de l’IIHS et uniquement « bon » pour la plus haute distinction possible, soit un « Top Safety Pick+ ».

En vidéo : Quels VUS compacts passent le test de l’IIHS?

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×