Évaluation de voiture ancienne: dois-je faire affaire avec un membre du GAA?

Publié le 29 novembre 2022 dans Questions des lecteurs par Antoine Joubert

Je me suis procuré une Porsche 928 1985 pour laquelle je dois faire faire une évaluation de sa valeur avant de la transférer à mon nom. On me dit à la SAAQ que l’évaluateur doit être membre du GAA (Groupement des Assureurs Automobiles), mais je constate que l’évaluateur avec qui je transige d’habitude (PG Évaluation) n’est pas membre. Est-ce que la SAAQ a raison?

-----------------

Bonjour Yves,

Le commis de la SAAQ a tout faux. Il est vrai que dans le cas d’un véhicule récent pour lequel vous auriez besoin de faire une dévaluation (non pas une évaluation) en vue d’un transfert de propriété, il est nécessaire d’avoir recours à un membre du GAA. Or, pour les véhicules âgés de 25 ans et plus, il y a trois possibilités.

Vous pouvez d’abord effectivement faire affaire avec n’importe quel membre du GAA, qui paie une adhésion annuelle afin de pouvoir effectuer le travail. Vous pouvez aussi avoir recours à un commerçant de véhicules neufs ou d’occasion possédant un permis en ce sens, ou encore à n’importe quel représentant d’une association de voitures anciennes enregistrée ou incorporée au Québec, ce qui est le cas de PG Évaluation.

En réalité, une adhésion comme membre du GAA est surtout nécessaire pour l’évaluation de sinistres sur des automobiles accidentées ou volées puis retrouvées. Il n’est aucunement obligatoire d’être membre de cette association si l’on se spécialise dans le monde de la voiture ancienne.

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×