Salon de l’auto : Stellantis boude Montréal et n’ira qu’à Toronto

Publié le 20 décembre 2022 dans Actualité par Le Guide de l'auto

L’édition 2023 du Salon international de l’auto de Montréal (20 au 29 janvier) sera bien différente de celles qui ont eu lieu avant la pandémie.

Si la Corporation des concessionnaires d’automobiles de Montréal a déployé de gros efforts pour obtenir la participation de près d’une vingtaine de marques, on apprend maintenant que Stellantis – qui regroupe Chrysler, Dodge, Jeep, Ram, Fiat et Alfa Romeo – a choisi de se désister.

Le constructeur indique qu'il préfère se concentrer sur le Salon de l’auto de Toronto (17 au 26 février).

« Les défis auxquels l’industrie fait face depuis quelques années nous forcent à modifier notre approche envers les consommateurs canadiens. Nous avons ainsi pris la décision de mettre tous nos efforts sur le Salon international de l’auto du Canada, qui est l’événement avec le plus grand nombre de visiteurs à l’échelle du pays », nous a répondu par courriel une porte-parole de Stellantis Canada.

Photo: Julien Amado

On ne connaît pas encore les nouveautés que compte présenter Stellantis à Toronto. Le concept très attendu de Ram 1500 électrique, qui sera dévoilé au CES de Las Vegas le 5 janvier, sera-t-il du nombre? C’est à voir.

Plusieurs absents

Revenons à Montréal, où le Salon de l’auto occupera désormais les deux tiers de la superficie habituelle, soit presque toute l’entièreté du niveau 2 du Palais des congrès. Avec le retrait de Stellantis et l’absence déjà annoncée de Ford (ce dernier ne participera à aucun salon automobile canadien en 2023), General Motors et Tesla seront les seuls constructeurs américains sur place.

Malheureusement pour les visiteurs, l’ensemble des marques allemandes, italiennes, suédoises et britanniques (sauf MINI) seront elles aussi absentes, de même que Honda, Acura, Infiniti, Mazda et Mitsubishi.

Bien sûr, ceci permettra à d’autres joueurs de se faire valoir. Pensons au fabricant vietnamien VinFast, qui perce le marché canadien en ce moment avec ses VUS électriques. Même à un mois de l’ouverture du Salon de l’auto de Montréal, il n’est toutefois pas impossible que d’autres désistements et annonces négatives se confirment. À suivre.

En vidéo : Antoine Joubert fait un retour sur le Salon de l’auto de Los Angeles

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×