Ford Explorer Police Interceptor : Une première pour ce constructeur

Publié le 3 septembre 2010 dans Actualité par Gilles Olivier

Généralement, les constructeurs automobiles nord-américains lorsqu’ils développent un modèle destiné aux corps policiers, ils prennent comme base une berline intermédiaire qu’ils modifient afin de la rendre compatible aux besoins spécifiques de cette clientèle reconnue comme très exigeante.

Ainsi, on a vu au cours des dernières années General-Motors présenté son modèle Chevrolet Caprice Police Patrol suivi par Chrysler avec son modèle Dodge Charger Pursuit. Plus récemment, Ford a dévoilé une Ford Taurus Police Interceptior qui en 2012 prendra le relais de la vénérable Ford Crown Victoria avec « Police Pak ».

Un VUS Police Interceptor

Cette fois-ci, Ford place la barre très haute en présentant son premier véhicule utilitaire sport conçu spécifiquement pour les corps policiers.

Conçu et développé sur la base du Ford Explorer 2011, ce nouveau véhicule aura pour mission de seconder la Ford Taurus Police Interceptor, notamment lors de poursuites sur des terrains plus accidentés.

Comme il s’agit d’un véhicule dont la garde au sol est élevée, les ingénieurs de Ford lui ont octroyé une géométrie particulière afin d’améliorer la stabilité du véhicule lorsqu’il aura à négocier des virages serrés, à haute vitesse. Pour ce faire, on a développé un système appelé « Curve Control » qui a pour fonction de permettre au véhicule de demeurer stable et ce en toutes circonstances.

Ce véhicule à traction intégrale bénéficie également d’un système de freinage plus puissant tout en lui permettant de conserver une plus grande stabilité lors d’arrêts précipités. De plus, on retrouve des roues de 18".

Les policiers qui auront à conduire un tel véhicule devront suivre des cours de conduite spécifique à ce type de véhicule.

Un habitacle techno

À l’intérieur, le Ford Explorer Police Interceptor dispose d’un ordinateur relié à la centrale de police, d’un système de navigation, de la radio, de caméras et de supports pour les armes des policiers.

Évidemment, nous retrouvons un grillage protecteur qui sépare les policiers des passagers de la banquette.

Un V6 plus écolo

Jusqu’à présent, les voitures de police étaient généralement propulsées par un gros et puissant V8. C’est du passé et aujourd’hui on retrouve sous le capot de ce véhicule de police un moteur V6 de 3,5 litres qui développe 280 chevaux. Il peut également s’abreuver en carburant E85 (85% éthanol/15% essence). Une boîte automatique à six rapports complète le tout.

Il regroupe rien de moins que trois séries de gyrophares à discrétions variables.

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×