Chevrolet Blazer, d'hier à aujourd'hui

Publié le 11 janvier 2019 dans Galeries par William Clavey

Photo: Chevrolet

Introduit pour la première fois en 1969, le Chevrolet Blazer avait comme but d’affronter la nouvelle brochette de véhicules aventuriers à quatre roues motrices comme le Jeep CJ, l’International Harvester Scout et le Ford Bronco.

Au début de sa carrière, il n’était rien de plus qu’une camionnette à moteur V8 qu’on avait raccourcie et à laquelle on avait ajouté une cabine fermée. Le Blazer, aussi connu sous le nom Jimmy chez GMC (nom de code K5), a perduré ainsi jusqu’au début des années 90, où son nom se transforma pour le Blazer Silverado ou le GMC Yukon.

Il y avait aussi un modèle compact, le S-10 Blazer. Celui-ci, commercialisé entre 1982 et 2005, s’offrait, contrairement à son grand frère, sous des déclinaisons à deux ou à quatre portes. Il pouvait être alimenté par des moteurs à quatre ou à six cylindres.

Ce modèle a joui de ventes plutôt remarquables, surtout dans les années 90. Hélas, vers la fin de sa carrière, le Blazer n’était pas le véhicule le plus fiable ni le moins énergivore de sa catégorie, ce qui força General Motors de l’abandonner au début des années 2000.

L’année dernière, Chevrolet levait le voile sur une toute nouvelle génération du Blazer après une pause de treize ans. Situé entre l’Equinox et le Traverse au sein de la gamme Chevrolet, le Blazer 2019 est beaucoup plus moderne et moins aventurier que ses prédécesseurs, chose qui déçoit plusieurs puristes du modèle. Seulement offert avec quatre portières, il viendra concurrencer des véhicules multisegments comme le Ford Edge, le Nissan Murano, et le prochain Honda Passport.

Voici l’évolution, en images, du Chevrolet Blazer au fil des ans.

Share on FacebookShare on TwitterShare on Google+Share by emailShare on Pinterest
Partager
Commentaires

🛈 En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×