Un VUS chinois de 505 chevaux: le BYD Tang

Publié le 21 janvier 2015 dans Actualité par Frédérick Boucher-Gaulin

Les véhicules chinois n’ont pas tellement la cote sur notre continent : la grande majorité est refusée aux tests de collision puisqu’ils sont souvent très mal construits, et les autres ne se rendent tout simplement pas à cette étape, car ils ne sont en fait que de pâles copies de BMW et de Land Rover...

C’est pourquoi le nouveau VUS de BYD, le Tang, mérite notre attention.  En plus d’afficher un style unique (bon, on lui remarque bien un petit air de Kia Sorento, d’Acura MDX ou de Nissan Murano, mais dans l’ensemble il est assez unique!), le véhicule se distingue au niveau des performances : si les VUS chinois sont typiquement munis d’anémiques petits engins, le Tang fait usage d’une motorisation hybride moderne. Tout d’abord, un 4 cylindres turbocompressé génère 205 chevaux, ensuite, deux moteurs électriques de 150 chevaux chacun fournissent un peu de jus supplémentaire, portant la puissance totale à 505 chevaux! Ainsi équipé, le Tang peut passer de 0 à 100 km/h en un peu moins de cinq secondes, et pourra consommer aussi peu que 2 litres pour les 100 premiers kilomètres de conduite. Encore plus intéressant : le BYD Tang débute à 48 000 $, et se recharge via une prise murale.

Et si jamais vous vous demandiez d’où le BYD Tang tire son nom : BYD signifie Build Your Dream (construisez votre rêve) et Tang était le nom d’une dynastie chinoise qui a dirigé le pays entre 684 et 907 après Jésus-Christ.

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×