Le Rallye Aïcha des Gazelles 2018, vous connaissez?

Publié le 26 février 2018 dans Course automobile par Olivier Beaulieu

Le Rallye Aïcha des Gazelles est une initiative de l’association Cœur de Gazelles, un regroupement d’hommes et de femmes qui agissent dans les domaines de l’environnement, de la santé, de la réinsertion sociale et de l’enseignement. Et pour financer leurs activités, ils organisent entre autres depuis 1990 le Rallye Aïcha des Gazelles qui attire plus de 330 femmes de différentes régions du globe en quête d’aventures. Cette année, six Québécoises prendront part aux compétitions.

Le Rallye Aïcha, c’est 330 femmes réparties en 164 équipes de 30 nationalités différentes qui parcourent le désert marocain, et ce, sans GPS. L’objectif? Atteindre le point de contrôle avec le moins de distance possible au compteur. C’est une question de stratégie, d’abord et avant tout. Les femmes sont simplement équipées d’une carte géographique, d’une règle et d’une boussole. Pour l’organisme bénéficiaire, c’est une manière d’amasser des sous tout en faisant la promotion des déplacements intelligents.

Du 16 au 31 mars prochain, les équipes devront franchir 1 300 kilomètres à bord de leur véhicule conçu spécialement pour l’évènement. Cette année, Stéphanie Pérusse, Dominique Paré, Christine Plourde, Lyne Moreau, Alexandrine Barbeau-Mathieu et Colette Lapointe prendront part à la course. Parmi ces participantes, certaines ont déjà participé à des évènements du genre. Stéphanie Pérusse, par exemple, est la fille du double champion canadien de rallye Jean-Paul Pérusse. Cette année, elle met toutes les chances de son côté en s’associant à la championne française Florence Deramond dans la catégorie 4x4 camion. Lapointe et Barbeau-Mathieu en sont également à leur deuxième participation.

Le rallye comprend plusieurs catégories de véhicules comme les E-Gazelles, une catégorie réservée aux voitures électriques. Nos Québécoises courseront quant à elles dans la catégorie 4x4 camion. L’objectif de l’évènement est d’amasser des fonds, soit, mais également de faire le pont avec les communautés locales qui ont besoin de soins médicaux, de soutien scolaire et d’installations récréatives. Pour faire un don, rendez-vous sur le site Cœur de Gazelles.

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×