Porsche 911 Speedster 2019 : à l’essai cette semaine

Publié le 6 mai 2019 dans Pleins feux sur par Michel Deslauriers

Cette semaine, le Guide de l’auto se rend en Italie, plus particulièrement sur l’île de Sardaigne, afin de conduire la toute dernière incarnation de la Speedster du constructeur allemand. La 911 Speedster qui a été présentée au Salon de l’auto de New York le mois dernier.

Bien qu’une nouvelle génération de la 911 soit arrivée chez les concessionnaires au cours des derniers mois, on produit encore des variantes de sa devancière, portant le code interne 991. Et la variante finale de l’ancienne 911, c’est la Speedster.

La première voiture portant ce nom a été commercialisée en 1955, et depuis, on a assisté à succession de variations au fil de temps. À l’instar de celles-ci, la nouvelle Speedster arbore un pare-brise et des fenêtres latérales de plus petite dimension. Et contrairement à la 911 Cabriolet, la Speedster mise sur un toit souple sans assistance électrique.

Photo: Porsche AG

Sous le capot arrière, on retrouve le moteur de la fabuleuse 911 GT3, soit un six cylindres atmosphérique de 4,0 litres développant 503 chevaux (510 PS) et un couple de 339 livres-pied. Dans ce cas-ci, la boîte manuelle à six rapports est la seule disponible – donc pas de boîte automatique PDK. Porsche avance un chrono 0-100 km/h de 4,0 secondes, soit un dixième de plus que dans la GT3.

On ne peut vous en dire plus pour l’instant. On sillonnera les magnifiques routes de la Sardaigne afin de découvrir les avantages et les inconvénients de la Porsche 911 Speedster 2019, à tirage limité et qui se détaillera à partir de 312 500 $ avant les frais de transport et de préparation. On s’en reparle dans quelques jours.

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×