Moody’s prévoit une baisse des ventes automobiles de 14 % en 2020

Publié le 27 mars 2020 dans Actualité par Guillaume Rivard

L’agence de notation Moody’s a révisé considérablement ses prévisions de ventes automobiles mondiales pour l’année 2020 en raison de la crise de la COVID-19.

Elle s’attend maintenant à une baisse de 14% par rapport à 2019. Il y a un mois à peine, le recul anticipé n’était que de 2,5%.

Selon Moody’s, le marché de l’Europe occidentale encaissera le coup le plus dur avec une diminution des ventes de voitures de 21%. Sa projection faite en février se chiffrait à 4%.

Les États-Unis suivent avec une baisse prévue d’au moins 15% (1,2% précédemment).

Photo: Shutterstock

Pour ce qui est de la Chine, le plus grand marché automobile de la planète et le point d’origine de la pandémie du coronavirus, ses ventes devraient reculer de 10% (2,9% précédemment), croit Moody’s. En février seulement, elles ont plongé de 79,1% par rapport à l’année précédente – un nouveau record mensuel pour ce pays.

Plus tôt cette semaine, Ford a dit vouloir redémarrer certaines de ses usines nord-américaines dès le 6 avril, alors que d’autres constructeurs tels que Honda et Toyota ont annoncé un prolongement de l’arrêt de leur production.

Du côté des concessionnaires, les salles d’exposition sont fermées et certains essaient de survivre en se tournant vers la vente en ligne. Au Québec, l’Office de la protection du consommateur a temporairement suspendu l’obligation de signer un contrat d’achat de véhicule automobile chez le concessionnaire.

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×