Le Mercedes-Benz EQC ne sera pas vendu au Canada

Publié le 16 février 2021 dans Électrique par Guillaume Rivard

La saga du Mercedes-Benz EQC, qui devait initialement être le premier véhicule électrique de la compagnie à se vendre en Amérique du Nord, se poursuit.

Après avoir repoussé son arrivée à 2021 en raison d’une forte demande ailleurs dans le monde, puis annoncé que la grande berline EQS deviendrait plutôt son fer de lance sur notre continent, voilà que Mercedes-Benz met tout simplement une croix sur le modèle.

Un porte-parole de Mercedes-Benz Canada, Lucas Dias, a confirmé au Guide de l’auto « qu’à la suite d’une analyse approfondie des développements dans le marché, l’EQC ne sera pas offert au Canada pour le moment. » C’est la même chose aux États-Unis.

Peut-on quand même penser qu’il viendra à une date ultérieure? Ce n’est pas impossible.

Photo: Mercedes-Benz AG

Vraiment étrange, tout ça. On parle après tout d’un VUS compact, un genre de véhicules extrêmement populaire en Amérique du Nord. L’EQC aurait rivalisé avec les Audi e-tron, Jaguar I-PACE, Volvo XC40 Recharge et Tesla Model Y, sans parler des futurs BMW iX et Genesis GV60.

Dans la configuration qui nous avait été présentée (EQC 400), l’autonomie électrique annoncée était d’environ 400 kilomètres. C’est loin d’être négligeable.

D’un autre côté, Mercedes-Benz travaille avec le fabricant de batteries CATL pour offrir des véhicules plus poussés qui seraient apparemment capables de parcourir 700 kilomètres avec une recharge complète.

Ce devrait être le cas d’ailleurs de la grande berline EQS, une alternative 100% électrique à la Classe S, qui sera dévoilée en ligne ce printemps et commercialisée au Canada à l’automne comme modèle 2022. À suivre!

En vidéo: notre essai du Mercedes-Benz EQC

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×