Genesis GV70 2022 : joueur offensif à surveiller

Publié le 5 juillet 2021 dans Premiers contacts par Louis-Philippe Dubé

Nous attendions ce premier essai du Genesis GV70 avec beaucoup d'anticipation. Non seulement parce que le premier coup d'œil que nous avons eu lors du dévoilement s'annonçait très convaincant, mais aussi parce qu’il se lance dans l’arène des VUS compacts de luxe, un segment qui connaît une popularité importante.

Il y a aussi le fait qu’il est issu d’un constructeur qui a fait ses débuts armé d'un catalogue strictement composé de berlines, signe que les ingénieurs n'ont peut-être pas négligé l’importance de la dynamique de conduite, une caractéristique que tous les constructeurs de véhicules de luxe essaient d'intégrer dans leurs VUS, certains avec plus de succès que d'autres.

Si Genesis a bien joué ses cartes, le GV70 a la chance d'être le marqueur tant espéré pour propulser ses ventes vers de nouveaux sommets.

L’équipe du Guide de l’auto a mis le Genesis GV70 à l’essai. Voici ce que nous en avons pensé!

Élégant et créatif, à l'intérieur comme à l'extérieur

En général, nous essayons d’éviter d’étaler nos impressions concernant le style extérieur d’un véhicule, car les goûts sont dans la nature et les caractéristiques extérieures ont rarement un impact sur la conduite. Cependant, certains modèles méritent une exception et le GV70 entre dans cette catégorie. Notre cobaye GV70 arborait un style extérieur indéniablement plaisant avec des lignes fluides qui diffèrent largement de ce que fait la concurrence. On salue particulièrement la manière dont Genesis a adapté le look de ses berlines à cet utilitaire. Alors que certains pourraient grimacer en regardant l'énorme calandre à l'avant, la partie arrière est superbement bien exécutée.

En montant à bord du Genesis GV70, vous saurez que la marque a tout de même osé sur le plan du design. On ne peut s’empêcher de remarquer l’influence "Googie" - le tableau de bord et d'autres éléments de finition fait allusion à des éléments de conception de l'ère spatiale symboliques du mouvement, qui s’écartent des conceptions génériques et plutôt froides auxquelles nous sommes habitués dans ce segment.

Les assises sont confortables et offrent amplement de soutien. Cependant, la position du conducteur peut s'avérer un peu trop haute pour les personnes de grande taille, et l'inclinaison vers le bas du bloc d'instruments accentue cette sensation.

Photo: Louis-Philippe Dubé

Le bloc d’instruments en question est entièrement numérique, et dispose d'une projection 3D offerte en option. Celui-ci est équipé de capteurs infrarouges servant à suivre vos yeux et lui faire garder son apparence, quel que soit l'angle sous lequel vous le regardez.

Un autre gadget digne de mention est le capteur biométrique à côté du volant. Non, il ne vous permet pas de démarrer le GV70, mais il vous permettra de modifier votre profil et de déverrouiller le mode voiturier.

Photo: Louis-Philippe Dubé

L'écran d'infodivertissement de 14,5 pouces est élégamment perché au sommet du tableau de bord. Bien qu'il détienne des capacités tactiles, il est trop loin de la portée du conducteur. Vous devez donc recourir à la molette rotative dans la colonne centrale. Cela peut prendre un certain temps pour s'y habituer, car l'interface de Genesis n'est pas la plus intitive. 

Photo: Louis-Philippe Dubé

Dans l'ensemble, l’habitacle du GV70 est incroyablement bien assemblé sans être prétentieux ni exagéré.

Deux groupes motopropulseurs convaincants

Le Genesis GV70 donne le choix entre deux groupes motopropulseurs. Le premier est un quatre cylindres turbocompressé de 2,5 litres développant 300 chevaux et 311 lb-pi de couple. L'option plus puissante est un V6 turbocompressé de 3,5 litres qui développe 375 chevaux et 391 lb-pi de couple. Les deux sont jumelés d'une transmission automatique à 8 vitesses, une transmission intégrale de série sur toutes les versions et une variété de modes de conduite.

Photo: Louis-Philippe Dubé

Notre cobaye 3.5T Sport Plus a livré des accélérations formidablement convaincantes lors de notre essai routier. Mais attendez-vous à un petit délai une fois la pédale d'accélérateur enfoncée avant que le GV70 s’exécute. Les modes Sport et le Sport Plus atténuent considérablement ce léger désagrément.

À grande vitesse sur l'autoroute, le GV70 équipé du V6 exécute ses reprises de manière plus prompte lors des dépassements, ce qui est très rassurant. Hélas, le moteur de base de 2,5 litres n'a pas été testé, mais nous nous attendons à ce qu'il fournisse des performances suffisantes compte tenu de la puissance et surtout du couple sur papier.

Le GV70 offre une dynamique de conduite qui lui est propre, une saveur au volant qui se démarque dans le segment. La direction n'est pas trop nerveuse ou alerte, mais est néanmoins très précise. Manœuvrez vigoureusement le GV70 et il vous récompensera par un bon équilibre entre confort de roulement et maniabilité. Les modes Sport et Sport Plus procurent une conduite encore plus épicée, avec sensation de direction résolument directe pour davantage de précision, et le GV70 écarte légèrement le confort pour procurer une maniabilité experte. Notre variante Sport Plus était équipée d'un différentiel à glissement limité électronique qui peut notamment envoyer 100% du couple à une ou l’autre des roues arrière.

Photo: Louis-Philippe Dubé

Comme c’est la coutume chez Genesis, le GV70 est livré bien garni, même dans sa variante d’entrée de gamme. Cela lui donne un avantage de taille face à ses rivaux, qui semblent adorer facturer pour le moindre luxe supplémentaire.

Photo: Louis-Philippe Dubé

Par exemple, le modèle Select qui démarre le bal à 49 000 $ est équipé de la recharge sans fil, d'un volant chauffant, de l’écran de 14,5 pouces et d'une multitude d'éléments de sécurité active, dont certains seraient offerts à gros prix chez les marques allemandes. Le fait que le GV70 ne vous coûtera pas un sou en entretien pendant 5 ans/100 000 km constitue à la fois un autre argument de vente alléchant, mais également un coup dur pour la concurrence allemande notoirement coûteuse à entretenir.

Photo: Louis-Philippe Dubé

Avec un style et une dynamique de conduite uniques, le Genesis GV70 apporte une saveur toute fraîche dans un segment où les rivaux accumulent des caractéristiques de style agressives, des options coûteuses et une dynamique de conduite parfois plus générique qu’inspirée. Chaque équipe a besoin d'un marqueur de confiance, et le GV70 sera forcément le joueur offensif vedette chez Genesis.

Fiche d'évaluation
Modèle à l'essai Genesis GV70 2022
Version à l'essai VUS 3.5 Sport Plus AWD
Fourchette de prix 49 000 $ – 75 500 $
Prix du modèle à l'essai n.d.
Garantie de base n.d.
Garantie du groupe motopropulseur n.d.
Consommation (ville/route/observée) n.d.
Options n.d.
Modèles concurrents Acura RDX, Audi Q5, BMW X3, Mercedes-Benz GLC
Points forts
  • Dynamique de conduite unique
  • Style extérieur et intérieur indéniablement charmant
  • Garantie fort avantageuse
Points faibles
  • Position de conduite élevée
  • Écran du système d'infodivertissement hors de portée
Fiche d'appréciation
Consommation 3.5/5 Consommation combinée correcte.
Confort 4.0/5 Autant pour ses assises que pour le roulement, le GV70 est confortable.
Performances 4.5/5 Les performances déployées par le V6 turbocompressé sont amples.
Système multimédia 3.5/5 L'écran est volumineux, mais trop éloigné.
Agrément de conduite 4.5/5 Le GV70 offre une dynamique de conduite unique.
Appréciation générale 4.5/5 Le GV70 est un produit globalement très recommandable.
Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×