Les pneus d’hiver coûteront cher

Publié le 27 août 2021 dans Pneus par Agence QMI

Par Jean-Michel Genois Gagnon et Martin Jolicoeur

Les pneus d’hiver fabriqués en Asie risquent de coûter de 10% à 15% plus cher cette année, en raison notamment de la crise qui plombe depuis des mois toute la chaîne logistique du transport maritime mondial.

« On vit une tempête parfaite, confirme le vice-président du Groupe Touchette, David Giguère. Après la COVID, les arrêts de production, les hausses des prix des matières, ce sont maintenant les problèmes de transport. Tout cela se traduira probablement par des hausses de prix pour les consommateurs. »

Si certaines marques pourraient subir des hausses plus modestes (5% par exemple), d’autres risquent de connaître des majorations de 10%, 15% et même 20% par rapport à l’année dernière, ont confirmé plusieurs sources jointes par Le Journal au cours des derniers jours. 

Les pneus d’entreprises asiatiques sont les plus à risque de connaître de fortes augmentations, explique David Giguère. « Mais comme bon nombre des grandes marques américaines ou européennes (Bridgestone, Goodyear, Michelin, Pirelli, etc.) ont aussi délocalisé leur production dans des pays à moindre coût comme la Chine, la Thaïlande ou l’Indonésie ces dernières années, on ne peut pas vraiment identifier des marques en particulier. »

Des sueurs froides

La fermeture partielle du port chinois de Ningbo-Zhoushan, le troisième en importance sur la planète, est le dernier événement en date à avoir donné des sueurs aux détaillants de pneus. Après deux semaines d’interruption, ses activités ont repris il y a deux jours.

Qu’à cela ne tienne, dans le contexte actuel, il serait difficile d’éviter les hausses de prix.

« Les manufacturiers paient jusqu’à 10 000 $ de plus par conteneur [en provenance de l’Asie] », illustre le vice-président au marketing de Distribution Stox, Patrick Lavoie, qui agit à titre d’intermédiaire entre les manufacturiers et les détaillants. 

« Il y a un goulot d’étranglement au niveau des conteneurs, poursuit-il. Une fois un conteneur trouvé, il faut trouver un bateau. Et là aussi, il y a un manque d’espaces. » 

Pas de pénurie

Ce qui fait qu’au-delà des prix, on s’inquiète également de devoir composer, non pas avec une pénurie de pneus, mais avec des variétés plus limitées cet hiver. 

« Nous avons effectué nos commandes plus tôt pour éviter les retards de livraison. Mais même là, ça demeure une inquiétude », explique M. Giguère.  

Idem pour Distribution Stox qui ne prévoit pas de pénurie cet hiver non plus. La majorité des pneus nécessaires sont déjà dans ses 17 centres de distribution. 

On ne cache toutefois pas que le taux de livraison des commandes de différentes marques en provenance d’Asie est plus faible que celles provenant d’Amérique du Nord. 

MARQUES DE PNEUS PROVENANT D’ASIE*   

*Il est à noter que bon nombre de grandes marques, issues de manufacturiers de pneus américains et européens, fabriquent aussi leurs pneus en Asie.

Source : CAA, QMI

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×