Le pneu increvable de Michelin fait ses premiers tests publics

Publié le 16 septembre 2021 dans Actualité par Guillaume Rivard

Michelin travaille à développer des pneus sans air depuis plus de 15 ans. Vous vous rappelez le prototype de nouvelle génération présenté à Montréal en 2019? Eh bien, il a récemment fait ses premiers tours de roue en public.

Le géant français a profité du salon de l’auto allemand IAA Mobility pour faire découvrir aux consommateurs son pneu appelé Uptis (Unique Puncture-proof Tire System) sur une MINI électrique.

« Par sa structure vraiment différenciante, ou encore bizarre comme nous l’avons souvent entendu, le prototype Michelin Uptis a réellement attisé la curiosité et aura marqué les esprits de nombreux visiteurs, a déclaré Cyrille Roget, directeur de la communication technique et scientifique du groupe Michelin. Nous avons vécu un moment exceptionnel et notre plus grande satisfaction, c’est lorsqu’en fin de roulage, nos passagers, certes un peu sur leurs gardes au départ, affirmaient n’avoir senti aucune différence par rapport à un pneu classique. »

Photo: Michelin

Le pneu Uptis emploie une technologie à base de matériaux composites et fonctionne comme un pneu normal, sauf que la chambre d’air comprimé est remplacée par des bandeaux de caoutchouc qui lui permettent de conserver sa structure, même sous le poids d’un véhicule qui se déplace à haute vitesse.

En plus d’éliminer tout risque de crevaison ainsi que la nécessité de devoir contrôler la pression du pneu pour assurer une bonne tenue de route (sans parler d’une usure égale), la technologie sans air de Michelin pourra réduire l’impact sur l'environnement. Rappelons qu’environ 200 millions de pneus doivent être jetés chaque année dans le monde à la suite d’une crevaison ou en raison notamment d’une pression mal adaptée. C’est l’équivalent en poids de 200 tours Eiffel.

Bien que sa fabrication requiert davantage de ressources qu’un pneu ordinaire, le pneu Uptis pourrait théoriquement être réutilisé plusieurs fois, en ajoutant une nouvelle semelle à la base du pneu une fois que la première est trop abîmée.

Des défauts? Le poids supérieur affecte légèrement le rendement énergétique du véhicule de même que sa maniabilité.

Michelin, qui a développé le pneu Uptis en partenariat avec General Motors, maintient le cap d’une première mise en marché dès 2024. Il sera alors offert en option sur certains modèles du constructeur américain. N’oublions pas que les véhicules autonomes du futur pourraient eux aussi bénéficier grandement de pneus increvables.

En vidéo : Michelin et GM dévoilent un prototype de pneu increvable

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×