Le Ford Ranger de nouvelle génération se dévoile

Publié le 24 novembre 2021 dans Nouveaux modèles par Guillaume Rivard

Attendu dans plus de 180 pays à travers le monde, le Ford Ranger de nouvelle génération a été dévoilé aujourd’hui, promettant plus de polyvalence et de meilleures capacités que jamais.

Bien qu’il soit pensé pour l’ensemble de la planète cette fois-ci (l’ancien modèle avait été conçu en premier lieu pour les marchés à l’étranger avant de finalement revenir chez nous en 2019), le Ranger aura des particularités différentes d’une région à l’autre. De plus amples détails sur la version nord-américaine seront annoncés à une date ultérieure.

Comme un Maverick plus robuste

Le développement du nouveau Ranger a été mené par la division australienne de Ford, mais avec l’appui d’équipes de designers et d’ingénieurs tout autour du globe. Selon le directeur de programme, Graham Pearson, l’objectif premier était d’en faire le Ranger le plus robuste et le plus performant de l’histoire. C’est pourquoi le véhicule a été soumis à des tests plus rigoureux et dans des conditions plus difficiles que par le passé.

Photo: Ford

Aussi, plus de 5 000 entrevues et des dizaines de groupes de discussion avec des propriétaires de Ranger ont aidé Ford à concevoir le design. Le camion ressemble à un Maverick plus costaud et musclé : la calandre et les phares redessinés sont semblables, tout comme le hayon sur lequel apparaît le nom « Ranger » en grosses lettres embossées.

Trois niveaux d’équipement ont été présentés – XLT, Sport et Wildtrak – mais il faudra attendre de voir la composition de la gamme au Canada. Aussi, sur le plan technique, mentionnons que le châssis a été amélioré, procurant un gain de 50 mm au niveau de l’empattement et des voies. Le volume de la caisse s’en trouve bonifié par le fait même, assez pour transporter des feuilles de contreplaqué ou des palettes à plat.

Parlant de la caisse, elle reçoit une nouvelle doublure plus résistante, des points d’ancrage supplémentaires et l’option d’un système d’aménagement de la charge avec séparateurs. En outre, l’accès est facilité par une nouvelle marche latérale intégrée dans le coin du pare-chocs arrière.

Photo: Ford

Un seul moteur à prévoir pour nous

Dans plusieurs marchés, Ford ajoutera un six cylindres turbodiesel de 3,0 litres, mais n’y comptez pas ici, surtout après que ce moteur ait été abandonné dans le F-150 en raison des faibles ventes. Deux autres options turbodiesel à quatre cylindres seront également offertes ailleurs.

Le quatre cylindres EcoBoost de 2,3 litres que nous connaissons sera de retour en compagnie de la boîte automatique à 10 rapports, qui profite d’une mise à jour. Reste à voir si la puissance et le couple seront augmentés et dans quelle mesure. Par ailleurs, il n’est pas encore question pour le moment du nouveau Ranger Raptor de haute performance. Celui-ci devrait être dévoilé en février.

Photo: Ford

Conduite améliorée

Ford soutient que le nouveau Ranger pourra répondre aux besoins des conducteurs les plus variés, autant les petits entrepreneurs que les familles actives et les amateurs de conduite hors route. Les roues avant ont été avancées de 50 mm pour créer un meilleur angle d’attaque et vers l’extérieur pour une meilleure articulation, tandis que les amortisseurs arrière ont été déplacés en dehors des longerons du cadre pour un roulement plus stable et confortable sur la route et hors route.

Dans la cabine, le niveau de raffinement et de technologie grimpe de plusieurs coches avec des matériaux plus haut de gamme et surtout un écran tactile à la verticale (10,1 ou 12 pouces en option) propulsé par le système d’infodivertissement SYNC 4 de Ford. Une instrumentation entièrement numérique réside derrière le volant. Il y a aussi moins de boutons physiques sur l’interface centrale, mais Ford assure qu’on peut accéder aux différents menus principaux d’une seule touche de l’écran.

Photo: Ford

Un système de caméras à 360 degrés facilite les manœuvres de stationnement et celles loin des sentiers battus. On aime bien les détails comme les coutures contrastantes et le motif des bouches de ventilation qui reprend le grillage de la calandre. Les designers ont de plus intégré plus de rangement.

Le nouveau Ford Ranger entrera en production en Thaïlande et en Afrique du Sud quelque part en 2022. Le nôtre continuera d’être assemblé au Mexique. Tel que mentionné plus tôt, Ford donnera plus de détails spécifiques au Canada dans les prochains mois.

En vidéo : Notre essai routier du Ford Ranger

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×