GMC dévoile le nouveau Canyon 2023 et sa variante AT4X

Publié le 11 août 2022 dans Actualité par Louis-Philippe Dubé

C’est chaud à l’heure actuelle dans le segment des camionnettes intermédiaires. La semaine dernière, on vous parlait du dévoilement du Chevrolet Colorado qui débarquait avec un nouveau style, un moteur avec plusieurs niveaux de puissance et une cabine revampée.

L’homologue du Colorado du côté de GMC, le Canyon, n’a pas tardé à suivre avec un traitement similaire. Et même s’il partage certaines caractéristiques avec le Colorado, tout n’est pas copié-collé. Outre son physique différent, le Canyon arbore certains attributs techniques qui le distinguent de son cousin.

Le Guide de l’auto a pu découvrir les variantes Denali et AT4X du GMC Canyon sur place lors de leur dévoilement dans la région de Détroit cette semaine.

Photo: GMC

Une seule configuration cabine/caisse

Sur le plan esthétique, le Canyon sort davantage les crocs avec une devanture remaniée qui lui donne une gueule de bagarreur. Il est plus haut et plus large que jamais, offrant ainsi des angles d’approche, de départ et de franchissement bonifiés. Tout comme le Chevrolet Colorado, le GMC Canyon s’est vu retrancher ses choix de configurations avec dorénavant une seule combinaison, soit la cabine d'équipe « Crew Cab » mariée à une caisse courte.

Dans cette caisse, on retrouve un enduit de série dans les variantes Denali et ATX4, mais également un hayon remanié qui comprend notamment un compartiment entièrement hermétique qui permet d’entreposer des outils et du matériel, mais également des breuvages parce qu’il vient avec un bouchon de vidange pour évacuer la glace qui s’est transformée en eau.

Photo: Louis-Philippe Dubé

Une motorisation, un niveau de puissance

On a également coupé dans le gras sur le plan des motorisations. Un peu comme le Chevrolet Colorado, on a mis au rencart le V6 de 3,6 litres et le moteur diesel pour les remplacer par le quatre cylindres 2,7 litres turbocompressé. Or, contrairement au Colorado, au lieu d’offrir trois niveaux de puissance selon la variante, on a simplement donné l’itération à haut rendement High Output de ce moulin à toutes les déclinaisons avec ses 310 chevaux et 430 lb-pi de couple. Plusieurs modes de conduites sont à la disposition du conducteur, soit Normal, Hors Route, Terrain et Remorquage. Un mode Baja, qui calibre les divers paramètres du Canyon pour le hors route à grande vitesse, s’ajoute dans la variante AT4X.

En ce qui concerne la capacité de remorquage, on parle de 7 700 lb pour toutes les variantes sauf l’AT4X qui se contente de 6 000 lb.

Un habitacle repensé

On a longtemps reproché à GMC de tirer de la patte en ce qui concerne l’aménagement intérieur, et le Canyon ne faisait pas exception à cette règle. Or, c’est maintenant chose du passé avec son habitacle renouvelé qui inclut des matériaux et textures plus raffinés avec un système d’infodivertissement repensé accessible via un écran tactile pouvant aller jusqu’à 11,3 pouces dans les variantes AT4X et Denali. Cette dernière variante vient d’ailleurs avec des insertions de boiseries véritables, ce que GMC qualifie d’unique camionnette de luxe dans le segment.

Photo: GMC

Nous avons noté que GMC a conservé les leviers analogiques qui se situent dans la partie inférieure du tableau de bord, une touche analogique agréable que les propriétaires apprécieront certainement pour leur caractère « manuel ».

Une nouvelle variante AT4X

Adoptant la même philosophie que l’écusson ZR2 chez Chevrolet, l’AT4X débarque dans le clan Canyon. Originalement introduite sur la camionnette Sierra 1500, cette déclinaison amène à la table toutes les composantes les plus affutées du catalogue GMC au chapitre du hors route pour produire un camion paré aux aventures extrêmes. On parle ici évidemment de la suspension Multimatic DSSV, des différentiels verrouillables à l’avant et à l’arrière, des pneumatiques MT de 33 pouces de diamètre, des plaques protectrices pour défendre les organes vitaux et, comme mentionné plus haut, le mode de conduite « Baja » qui permet au conducteur de s’aventurer dans les sentiers à haute vitesse.

Photo: GMC

Nous avons également pu contempler le modèle Edition 1 de plus près, qui ajoute à l’AT4X une panoplie d’options du catalogue comme les caméras avant et arrière positionnées sous le camion (avec fonction de lavage pour la boue!) et une devanture unique avec un treuil, une plaque de protection additionnelle et de l’éclairage additionnel à D.E.L. Elle chausse des jantes spécifiques et est munie d’un système de rails configurables dans la caisse.

Photo: Louis-Philippe Dubé

Cette variante de lancement Edition 1 aura une production limitée, mais nous ne savons pas combien d’exemplaires seront destinés au marché canadien. Les prix pour les diverses variantes sont également inconnus pour l’instant, ils seront communiqués d’ici la date de production prévue pour le printemps 2023.  

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×