Mazda prévoit neuf modèles électrifiés au Canada d’ici 2025

Publié le 22 novembre 2022 dans Actualité par Guillaume Rivard

Le plan d’électrification de Mazda se précise. On a en effet plus de détails pour le marché canadien concernant l’annonce faite en juin 2021.

Pour commencer, le multisegment sous-compact électrique MX-30, présentement offert au Québec et en Colombie-Britannique seulement, sera vendu à la grandeur du pays l'an prochain. Pas d’informations toutefois sur l’éventuelle variante dotée d’un moteur à essence agissant comme génératrice pour recharger la batterie et prolonger l’autonomie, qui est actuellement le gros défaut du MX-30.

Toujours en 2023, les futurs CX-90 (trois rangées) et CX-70 (deux rangées) arriveront avec une motorisation hybride rechargeable en option, tel qu’évoqué plus tôt cet automne. Notre collègue Antoine Joubert a d’ailleurs pu en faire l’essai avec le CX-60 PHEV commercialisé du côté de l’Europe. Attendez-vous à des niveaux de puissance et de performance jamais vus chez Mazda, le tout avec une autonomie électrique appréciable.

Photo: Antoine Joubert

La compagnie parle aussi de deux « multisegments principaux » qui offriront un système hybride léger avec batterie de 48 volts, mais sans les nommer pour l’instant.

En 2024, un Mazda CX-50 hybride verra le jour. Lui qui est produit en Alabama dans une usine partagée avec Toyota, sa technologie sera empruntée au géant nippon, comme les dirigeants de Mazda l’ont confirmé dans une présentation de novembre 2020. En espérant que les problèmes du « Cablegate » soient de l’histoire ancienne…

Un an plus tard, un nouveau VUS électrique à batterie ainsi que quatre nouveaux modèles hybrides feront leur apparition. Malheureusement, leur identité demeure un mystère.

Si on fait le compte, ça donne neuf modèles Mazda électrifiés au Canada d’ici 2025.

Photo: Mazda

À plus long terme

Dans la deuxième moitié de la décennie, Mazda développera une nouvelle plateforme spécialement dédiée à des véhicules électriques (appelée « architecture évolutive SKYACTIV »). Celle-ci sera hautement flexible, c’est-à-dire qu’elle pourra subséquemment être adaptée à des véhicules de plusieurs tailles et de différents styles de carrosserie.

En somme, Mazda prône une diversité de solutions qui répondront aux besoins d’un plus grand nombre de gens, incluant l’optimisation du moteur à combustion pour le rendre toujours de plus en plus écoénergétique, au lieu de concentrer ses efforts uniquement dans les véhicules 100% électriques.

Mazda prévoit que sa gamme entière sera électrifiée d’une façon ou d’une autre d’ici 2030 et vise à atteindre la carboneutralité d'ici 2050.

En vidéo : Antoine Joubert parle des futures technologies de Mazda

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×