Jeux Olympiques 2020: Tokyo carburera à l’hydrogène

Publié le 22 janvier 2015 dans Pile à combustible/hydrogène par Frédérick Boucher-Gaulin

Depuis l’annonce comme quoi les prochains Jeux olympiques d'été seraient disputés à Tokyo, la ville fait des pieds et des mains pour s’assurer qu’elle sera au mieux  en 2020. Pour se faire, la mégapole se dotera d’infrastructures modernes pour loger, nourrir et transporter les milliers de touristes et d’athlètes qui la visiteront.

Dans un effort pour diminuer la pollution qu’occasionnerait l’augmentation du nombre de voitures sur les routes, Tokyo a l’intention d’implanter un énorme réseau de station de recharge pour les véhicules à hydrogène. En effet, la ville japonaise vient d’annoncer un investissement de 42,5 milliards de yens (approximativement 445 millions $) pour construire un réseau de stations ainsi que des rabais sur les véhicules à hydrogène. Jusqu’à maintenant, Tokyo a l’intention d’ériger 35 stations à travers la ville, et les négociations sont en cours avec Toyota et Honda pour avoir jusqu’à 6 000 voitures utilisant ce carburant d’ici 2020.

Le premier ministre japonais est un ardent défenseur de la pile à hydrogène; selon lui, elle pourrait être employée non seulement pour propulser des voitures, mais aussi pour générer de l’électricité pour les bâtiments, les bureaux et les maisons. Pour l’instant, le Japon se fie énormément à l’énergie nucléaire pour s’alimenter, mais après le désastre de Fukushima, le pays cherche activement d’autres options...

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×