Subaru Impreza 2017 : démocratisation pour Subaru

Publié le 23 mars 2016 dans New York par Frédérick Boucher-Gaulin

À l’occasion du plus récent Salon de l’auto de New York, Subaru nous a conviés à une présentation spéciale : lors de cet évènement, la marque japonaise a dévoilé son Impreza 2017, la remplaçante d’une des compactes les plus populaires sur notre marché.

Ce n’est un secret pour personne, l’Impreza est appréciée des Québécois; son rouage intégral est habile dans les grosses tempêtes de neige, sa consommation d’essence est plus que bonne (pour une compacte) et le fait qu’elle est disponible en version à cinq portes fait souvent pencher la balance des acheteurs.

Le millésime 2017 verra l’apparition non seulement d’une nouvelle Impreza, mais aussi d’une nouvelle plateforme; selon Subaru, cette architecture se retrouvera sous tous ses futurs véhicules. Avec une rigidité accrue de 70 % et un roulis de caisse diminué de moitié, cette plateforme devrait rehausser l’agrément de conduite des produits Subaru.

Impreza berline
Le style de l’Impreza a dramatiquement changé pour l’année-modèle 2017. Si on peut affirmer qu’elle est plus jolie qu’auparavant, on ne peut s’empêcher de remarquer que son style ressemble maintenant à beaucoup de ses rivales : dans la foule lors du lancement, certains la comparaient à la Mazda3, la Kia Forte...

La berline rouge qu’on a pu découvrir est la version Sport. Elle a de jolies roues de 17 pouces, un toit ouvrant, des phares à DEL, un écran tactile de huit pouces ainsi qu’un petit aileron à l’arrière.

Sous le capot de toutes les Impreza trônera un nouveau moteur Boxer de 2,0 litres. Grâce à la magie de l’injection directe, celui génère maintenant 152 chevaux. Une boîte automatique CVT est offerte, et la boîte manuelle devrait revenir au catalogue.

Impreza à hayon
l’Impreza cinq portes sera évidemment très populaire ici; avec une longueur de 4,46 mètres et une hauteur de près de 1,5 mètre, elle sera apte à transporter pratiquement n’importe quoi. Elle offrira aussi plus d’espace pour la tête des passagers arrière. La motorisation sera la même que dans la berline, et les côtes de consommation (qui n’ont d’ailleurs pas encore été annoncées) ne devraient pas changer.

Subaru a de gros plans pour l’avenir : d’ici la fin de l’année, la marque a l’intention de doubler la production de l’Impreza. Pour y arriver, les deux variantes de l’Impreza seront construites aux États-Unis, à l’usine de Lafayette en Indiana. La capacité de celle-ci passera de 200 000 à 400 000 unités.

La Subaru Impreza 2017 arrivera en concession avant la fin de l’année.

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×