Ford se lance dans la conduite semi-autonome avec Co-Pilot360

Publié le 18 juin 2020 dans Actualité par Guillaume Rivard

Ford se lance dans l’aventure de la conduite semi-autonome à la manière de Tesla avec son Autopilote et de General Motors avec Super Cruise. Le tout s’inscrit dans une bonification du système de sécurité active Co-Pilot360.

Le Guide de l’auto a assisté à une présentation médiatique et voici ce que nous avons appris.

Pour le Mustang Mach-E d’abord

Comme cette technologie est ultra sophistiquée, il est tout à fait logique qu’elle fasse ses débuts avec le nouveau multisegment électrique Mustang Mach-E. Certains autres modèles 2021 emboîteront le pas, mais demeurent inconnus pour l’instant. Ford promet de l’étendre à une bonne partie de sa gamme dans le futur afin d’en faire profiter le plus de conducteurs possible.

L'aide à la conduite active de Ford sera disponible sur plus de 160 000 kilomètres d’autoroutes aux États-Unis et au Canada afin d’offrir un peu de repos et de tranquillité d’esprit à ceux qui effectuent de longs trajets.

Photo: Ford

Comment ça fonctionne? Chaque fois que les conditions s’y prêtent, le véhicule avertit le conducteur qu’il peut activer le système et relâcher le volant. Une caméra infrarouge surveille alors les yeux et la tête du conducteur (même s’il porte des lunettes soleil) pour voir s’il n’est pas trop distrait. Dans la négative, celui-ci sera invité à se reconcentrer sur la route ou à reprendre les commandes par le biais d’une alerte visuelle sur le tableau de bord numérique. Au besoin, le système pourra ralentir le véhicule pour plus de sécurité.

En passant, les ingénieurs de Ford l’ont testé sur plus d’un million de kilomètres dans différents contextes géographiques, dont ici-même au Québec.  

Photo: Ford

Plus d’aides à la conduite

En plus de la conduite assistée mains libres, l’ensemble Ford Co-Pilot360 Actif 2.0 comprendra le système de stationnement assisté 2.0, qui facilite grandement les manœuvres perpendiculaires ou en parallèle et qui permet même de sortir d’un espace de stationnement lorsque quelqu’un est stationné trop près.

Pour ce qui est du Co-Pilot360 2.0 inclus de série dans le Mustang Mach-E, il se voit amélioré de plusieurs façons. D’abord, le système de détection des bords de la route peut avertir le conducteur si le véhicule commence à s’éloigner de la chaussée, même quand celle-ci est délimitée par une ligne de gazon ou de terre. Ensuite, l’assistance pour angles morts détecte la présence d’obstacles et peut appliquer une légère poussée dans le volant pour prévenir un changement de voie dangereux.

Ce n’est pas tout. Si le régulateur de vitesse intelligent doit immobiliser complètement le véhicule dans le trafic, il pourra le faire repartir sans intervention du conducteur après 30 secondes et non juste trois.  

Photo: Ford

Enfin, le nouveau dispositif d’aide aux intersections emploie une caméra et un capteur radar pour détecter les véhicules qui arrivent en sens inverse lorsqu’on veut tourner à gauche. Le cas échéant, il peut transmettre une alerte et appliquer les freins.

Plus de détails sur la disponibilité des technologies CoPilot 360 seront annoncés à l’approche de la mise en vente des modèles 2021 concernés.

En vidéo: Antoine Joubert présente le Ford Mustang Mach-E 2021

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×