FCA investira 1,3 G$ pour fabriquer des véhicules électriques en Ontario

Publié le 16 octobre 2020 dans Actualité par Guillaume Rivard

FCA compte investir entre 1,35 et 1,5 milliard $ pour lancer une nouvelle plateforme à l’usine de Windsor, en Ontario, afin d’y produire des véhicules hybrides rechargeables ou 100% électriques en 2024, selon le syndicat canadien Unifor.

L’annonce est survenue jeudi après un accord de principe sur une nouvelle convention collective de trois ans entre le constructeur et ses travailleurs, accord qui a permis d’éviter une grève de ces derniers.

L’identité des véhicules en question demeure un mystère, tout comme cette fameuse plateforme électrique. Pourrait-elle provenir du groupe français PSA, bientôt fusionné avec FCA sous l’appellation Stellantis? C’est à suivre.

Photo: FCA

On sait que Jeep entend électrifier la totalité de sa gamme dans les prochaines années, mais il serait surprenant que la production se fasse au Canada.

L’usine de Windsor assemble présentement les fourgonnettes Chrysler Pacifica, Voyager (pour les États-Unis) et Grand Caravan (pour le Canada). Celles-ci continueront de rouler sur la chaîne de montage aux côtés des nouveaux modèles électriques.

L’investissement devrait permettre le retour d’un troisième quart de travail en 2024 et l’embauche de quelque 2 000 ouvriers, toujours selon Unifor. Lorsque ce troisième quart a été éliminé plus tôt cette année, 1 500 personnes ont perdu leur emploi. Plusieurs d’entre elles ont toutefois bénéficié d’une prime retraite.

Jerry Dias, président d’Unifor, a affirmé que d’autres mises à pied devraient survenir d’ici 2023 étant donné la baisse des ventes dans le segment des fourgonnettes.

Photo: FCA

FCA, qui s’est contenté de dire jusqu’à maintenant qu’un accord de principe était conclu avec le syndicat, dévoilera plus de détails à une date ultérieure. L’accord doit être ratifié par les travailleurs membres d’Unifor lors d’un vote qui aura lieu dimanche.

Rappelons qu’Unifor s’est entendu avec Ford le 22 septembre dernier avec une promesse du constructeur d’investir 1,95 milliard $ dans les usines d’Oakville et de Windsor en vue de fabriquer cinq modèles de véhicules électriques Ford et Lincoln entre 2025 et 2028.

En vidéo : la fiabilité chez Fiat/Chrysler, une réputation à défendre...

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×