La Audi RS 3 2022 aura un mode drift

Publié le 21 juin 2021 dans Nouveaux modèles par Gabriel Gélinas

La prochaine Audi RS 3 2022 sera disponible en configuration Sportback à cinq portes et en berline traditionnelle dès cet automne en Europe.

Au Canada, seule la RS 3 berline sera offerte, et ce, dès le deuxième trimestre de l’année prochaine. Dans le cadre d’une présentation virtuelle organisée par Audi, le Guide de l’auto en a appris un peu plus à son sujet…

Cinq cylindres

Cette berline RS 3 de deuxième génération conservera le fabuleux moteur atypique à cinq cylindres turbocompressé.

Elle sera également dotée de deux modes de conduite RS, soit le mode RS Performance et le mode RS Torque Rear. Grâce à ce dernier, le conducteur peut facilement provoquer des glissades et devenir un pro de la drift par l’entremise d’un nouveau dispositif appelé Torque Splitter ajouté au train arrière.

Ce Torque Splitter remplace le dispositif Haldex, qui équipait le train arrière de la RS 3 antérieure, par un astucieux système de deux embrayages multidisques permettant de varier la répartition du couple d’un côté à l’autre de la voiture. En mode RS Performance, le Torque Splitter répartit le couple afin que la RS 3 adopte un comportement neutre en variant cette répartition de façon à éliminer le sous-virage et le survirage. En bref, ce mode permet de rouler le plus rapidement possible dans les virages et de faire travailler les pneus au maximum, en livrant plus de couple à la roue extérieure en virage.

Drift…

Avec le mode Torque Rear en fonction, le Torque Splitter peut envoyer jusqu’à 1 750 newtons-mètres, ou 1 290 livres-pied de couple, seulement à la roue arrière extérieure en virage. C’est donc un jeu d’enfant pour le conducteur de provoquer de belles glissades dans l’environnement contrôlé d’un circuit, comme vous pouvez le voir dans la vidéo.

La RS 3 2022 peut donc faire de vous un pro de la drift par cette ingénieuse innovation technique. Bien évidemment, la RS 3 sera également munie d’un dispositif de départ canon avec affichage lumineux en rouge, jaune et vert, ainsi que des lumières pour le changement de rapport de la boîte de vitesses S Tronic à double embrayage à sept rapports.

Couple à la hausse

Comme on le mentionnait plus haut, la nouvelle RS 3 fait toujours appel au moteur à cinq cylindres en ligne turbocompressé de 2,5 litres qui développe 400 ch PS, ou 394 ch SAE, mais dont le couple a été porté à 369 lb-pi. La puissance maximale de ce moteur atypique est maintenant disponible de 5 600 à 7 000 tr/min, alors que le couple maximal est disponible dès 2 250 tr/min et jusqu’à 5 600 tr/min.

Maintes fois primé comme « Moteur de l’année » dans sa catégorie, le cinq cylindres turbo de Audi émet une sonorité fabuleuse en raison de sa séquence d’allumage décalée de 1-2-4-5-3, laquelle alterne entre des cylindres qui sont adjacents et d’autres qui sont plus espacés. Le 0 à 100 km/h est maintenant chiffré à 3,8 s, soit deux dixièmes de mieux que le modèle antérieur, et la vitesse de pointe varie entre 250, 280 ou 290 km/h avec la sélection de l’ensemble Dynamique. Aussi, l’acheteur a le choix entre des pneus Pirelli P Zero et des Pirelli P Zero Trofeo R avec bande de roulement semi-slick pour la monte pneumatique de la RS 3.

Sept modes de conduite

En plus des modes RS Performance et RS Torque Rear, la nouvelle RS 3 présente cinq autres modes de conduite, soit Confort, Auto, Dynamic, Efficience et Individual.

Selon le mode choisi, les calibrations du châssis et de la motorisation sont optimisées en priorisant le confort ou la dynamique, la sélection du mode ayant une incidence sur le moteur, la boîte de vitesses, l’assistance à la direction, la suspension et l’échappement sport.

Suspension RS Sport en option

Afin d’abaisser le centre de gravité de la RS 3, la caisse est plus basse de 10 millimètres par rapport à la S3, et de 25 millimètres par rapport à la A3. La suspension avant est de type McPherson avec éléments renforcés. La suspension arrière est de type multibras adaptée en fonction de la présence du nouveau Torque Splitter. La suspension adaptative RS sport est offerte en option, elle ajuste constamment la calibration des amortisseurs en fonction des conditions de la route, du rythme imposé par le conducteur et du mode de conduite choisi.

Voilà tout ce que nous pouvons révéler au sujet de la nouvelle Audi RS 3 pour l’instant. Le dévoilement officiel de ce modèle se fera à compter du 19 juillet. Auf Wiedersehen!

En vidéo: le Guide de l'auto assiste à la livraison d'une RS 6 Avant

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×