Electra Meccanica E-Roadster : splendide hommage à la Porsche 356

Publié le 27 novembre 2021 dans Électrique par Antoine Joubert

Electra Meccanica est une petite entreprise canadienne, basée en Colombie-Britannique, s’étant initialement spécialisée dans la conversion de véhicules à combustion en électriques.

Après avoir fabriqué de petits véhicules d’appoint, l’entreprise a choisi d’ouvrir les vannes et de s’attaquer au marché américain avec la Solo. Une voiture individuelle au style franchement sympathique, que l’on commercialise sur le marché californien pour 18 500 $ US.

Présentée au Salon de l’auto de Los Angeles où il est même possible d’en faire l’essai, la Solo est dotée d’un équipement complet incluant climatisation, accessoires électriques et instrumentation numérique. Elle affiche une vitesse de pointe de 130 km/h, ce qui lui permet d’accéder aux autoroutes sans contraintes. Naturellement, cette voiture aurait peu de chances de succès chez nous, bien qu’elle puisse convenir pour une utilisation urbaine là où la météo est plus clémente.

Photo: Antoine Joubert

De la Solo à la E-Roadster

Au Salon de Los Angeles, la E-Roadster est plutôt le modèle qui a davantage attiré notre attention. Une splendide automobile reprenant avec grande exactitude la robe de la mythique Porsche 356 Roadster de 1959, à laquelle on greffe toutefois une motorisation électrique. Un cabriolet capable de boucler le 0 à 100 km/h en 6,5 secondes et proposant environ 260 kilomètres d’autonomie, grâce à une batterie de 50 kWh.

Méticuleusement assemblée et abritant un habitacle de très belle facture, l’E-Roadster produit 180 chevaux de puissance. Sa fabrication en petite série serait vraisemblablement autorisée par Porsche, permettant à l’entreprise de l’offrir comme modèle à part entière. Évidemment, ce roadster s’adresse à une clientèle sélecte étant donné que son prix d’entrée serait fixé à 150 000 $ US, ce qui exclurait les options que l’acheteur pourrait vouloir ajouter. L’E-Roadster s’adapte au monde moderne car elle dotée d’accessoires électriques et d’un système audio avec technologie Bluetooth, de même qu’une instrumentation d’allure rétro, bien qu’adaptée à la technologie électrique.

Photo: Antoine Joubert

Vendue de façon artisanale puisque dépourvue d’éléments de sécurité comme les coussins gonflables et autres, cette E-Roadster sera difficilement accessible au Québec. Cela dit, il faut retenir la grande qualité de fabrication et de finition, ainsi que la puissance, ce qui laisse présager une conduite particulièrement enivrante.

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×