Le moteur de l’année 2016 est…

Publié le 6 juin 2016 dans Technologie/Véhicules autonomes par Frédérick Boucher-Gaulin

Les résultats pour le convoité titre de Moteur de l’année 2016 viennent d’être dévoilés par la publication Engine Technology International Magazine. Plusieurs engins spectaculaires étaient en lice, et 12 catégories ont été couronnées.

Passons-les rapidement en revue :

Catégorie moins d’un litre : trois cylindres turbo de 1,0 litre de Ford
Catégorie 1,0 à 1,4 litre : trois cylindres turbo de 1,2 litre de PSA Peugeot Citroën
Catégorie 1,4 à 1,8 litre : trois cylindres turbo de 1,5 litre hybride de la BMW i8
Catégorie 1,8 à 2,0 litres : quatre cylindres turbo de 2,0 litres de Mercedes-AMG CLA 45 et GLA 45
Catégorie 2,0 à 2,5 litres : cinq cylindres turbo de 2,5 litres de la Audi RS 5
Catégorie 2,5 à 3,0 litres : six cylindres turbo de 3,0 litres de la Porsche 911
Catégorie 3,0 à 4,0 litres : V8 biturbo de 3,9 litres de la Ferrari 488 GTB
Catégorie 4,0 litres et plus : V12 de 6,3 litres de la Ferrari F12tdf
Catégorie moteur vert : motorisation 100% électrique de Tesla
Catégorie nouveau moteur : V8 biturbo de 3,9 litres de la Ferrari 488 GTB
Catégorie moteur haute-performance : V8 biturbo de 3,9 litres de la Ferrari 488 GTB

Donc, ayant dominé dans trois catégories différentes, c’est Ferrari qui récolte le titre de Moteur de l’année 2016 grâce au V8 de 669 chevaux de la 488 GTB! C’est la première fois en plus d’une décennie qu’un moteur de plus de six cylindres remporte cet honneur; l’an dernier, c’est la motorisation de la BMW i8 qui avait marqué le plus de points.

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×