La Chevrolet Bolt EV 2017 remporte la course devant la Tesla Model 3

Publié le 14 septembre 2016 dans Blogue par Sylvain Raymond

La course à l’électrification est belle et bien en place. Les joueurs commencent à se positionner, adoptant différentes stratégies. Certains, dont Volvo et Mercedes-Benz, prétendent vouloir ajouter une motorisation électrique à tous leurs modèles de production d’ici quelques années alors que d’autres préfèrent lancer des modèles électriques distincts afin d’en faire des icônes, à la manière de Toyota avec sa Prius.

C’est le cas de GM, qui plutôt que « d’électriser » ses modèles de production actuels, introduit cette année la Chevrolet Bolt EV 2017, son premier véhicule 100% électrique, ou le second si l’on tient compte de la Saturn EV1. Ce qu’il y a de remarquable avec l’arrivée de la Bolt, c’est qu’elle repousse les limites au chapitre de l’autonomie pour une voiture de cette gamme. Certes, Tesla nous propose des véhicules pouvant parcourir plus de 400 km, mais leurs prix les rendent lors d’être accessibles à la masse.

Non, ce n’est pas 320 kilomètres d’autonomie tels que promis initialement par GM, mais bien 383 kilomètres que pourra parcourir la Bolt à pleine charge, un chiffre de loin supérieur à ce qui est offert actuellement sur le marché. Cette avancée permettra d’éliminer bon nombre de contraintes liées aux véhicules électriques et surtout, de réduire fortement l’insécurité de plusieurs face à l’autonomie plus restreinte des véhicules actuels. Avec la Bolt, pas besoin de tuque et de mitaines en hiver, vous pourrez laisser le chauffage en tout temps.

Une course entre Tesla et GM
GM s’était engagé avec Tesla dans une course, le premier à commercialiser un véhicule 100% électrique, dotée d’une autonomie supérieure et surtout, abordable. Il semble que GM croisera le fil d’arrivée en premier, puisque la Model 3 de Tesla demeure loin de l’étape de commercialisation. D’ailleurs, des sources bien informées nous ont mentionné qu’aucune commande n’avait encore été envoyée chez les sous-traitants de Tesla. Comme promis, GM arrive avec un modèle de production en 2017 et ce dernier pourrait bien forcer Tesla à revoir ses plans avant l’arrivée de son Model 3, qui n’est prévu que pour 2019-2020. C’est loin, très loin à la vitesse ou les technologies se développent dans ce créneau.

D’ailleurs, on se demande si les voitures électriques ne subiront pas le même sort que les ordinateurs et le téléphone cellulaires. Est-ce que l’aspect technologie et l’autonomie rendront rapidement un modèle désuet? Ça semble déjà le cas, certains acheteurs ayant changé leur Chevrolet Volt ou leur Nissan LEAF pour une nouvelle génération plus performante. Qui voudra maintenant d’une Ford Focus électrique avec ses quelque 100 km d’autonomie?

Si jamais la Model 3 devait être commercialisée, il sera difficile de ne pas soutenir la comparaison. Voici ce que l’on connait actuellement des deux véhicules :

Autonomie

Photo: Sylvain Raymond

Prix

Il faut aussi considérer que GM dispose d’un réseau de concessionnaires bien étendu, ce qui n’est pas le cas de Tesla. En revanche, Tesla dispose d’un réseau de superchargeurs déjà établi, un avantage sur GM. Telle Apple, la marque Tesla profite aussi d’un capital de sympathie plus marqué et elle est beaucoup plus tendance. Tesla est aussi associé beaucoup plus au luxe que Chevrolet, un autre avantage.

Quoi qu’il en soit, la Bolt 2017 bouleversera le segment jusqu’à la prochaine grande avancée.

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×