Chevrolet Silverado 2019 : inquiètera-t-il ses concurrents?

Publié le 15 janvier 2018 dans Détroit par Jean-Charles Lajeunesse

Apparu brièvement le mois dernier, voici enfin le nouveau Chevrolet Silverado 2019. Dévoilé en avant-première du salon de Detroit 2018, GM profitait de l’occasion pour souligner les 100 ans, cette année, des camionnettes Chevrolet.

De l’acier et encore de l’acier
La nouvelle carrosserie utilise toujours l’acier pour la boîte et le châssis. Ce dernier, entièrement cloisonné, utilise des aciers optimisés réduisant le poids de 40 kg (88 lb) tout en augmentant la rigidité de torsion de 10%. Contrairement à certaines rumeurs, seuls les panneaux de portes, le capot et le panneau arrière sont en aluminium. Malgré l’utilisation d’acier, le résultat est impressionnant. Le nouveau Silverado, plus long de 41 mm, pèse 204 kg (450 lb) de moins que l’ancien en comparant les versions V8 à cabine double.

Enfin un moteur diesel
Six combinaisons de moteurs V6 et V8 à essence et un six cylindres en ligne diesel devraient réjouir les clients. Pour ceux qui préfèrent la sonorité inimitable et la puissance d’un bon vieux V8, Chevrolet leur propose un nouveau système de gestion capable de désactiver jusqu’à sept cylindres. Pour plus de détails sur ce système de gestion, appelé Dynamic Fuel Management, voir l’article dans le cadre des nouveautés techniques du Salon de Detroit 2018.

La boîte de vitesses de base demeure l’automatique à six rapports alors que celle à dix rapports est réservée au V8 de 6,2 litres et le nouveau turbodiesel de 3,0 litres. Les chiffres officiels ne sont pas encore disponibles, mais Chevrolet parle d’économie d’essence substantielle.

L’aérodynamique appliquée au pickup
Chevrolet annonce une réduction de la trainée aérodynamique de 7% grâce, entre autres, à l’aileron à l’arrière de la cabine ainsi qu’aux ouvertures de chaque côté de la calandre. Ces dernières contrôlent l’écoulement de l’air autour des passages de roues avant et le long des côtés.

Avec ces lignes plus arrondies et plus fluides, le nouveau Silverado se détache de l’ancienne génération plutôt carrée. Mais c’est surtout dans les versions Trailboss, plus haute de 2 pouces, avec des pneus tout terrain 275/65R18 et une calandre noire, qu’il affiche des airs de baroudeur costaud.

À l’arrière, on note le nom Chevrolet estampé dans le hayon, commandé à distance sur certaines déclinaisons et, aux extrémités des pare-chocs, des ouvertures plus larges et plus profondes. Les échappements doubles intégrés au bas du pare-chocs lui donnent un petit air de hot rod.

Habitacle fonctionnel et connecté
Le nouvel habitacle des versions à cabine double offre un espace arrière plus généreux de 75 mm pour les jambes et, en option, un dossier de banquette incorporant d’astucieux rangements en plus d’un compartiment sous l’assise amovible.

Le tableau de bord plus moderne a tout ce qu’il faut pour satisfaire les clients les plus branchés (4G LTE Wi-Fi, Apple CarPlay, Android Auto, recharge sans fil et OnStar).

Prêt pour 2019
Si le nouveau Chevrolet Silverado 2019 s’avère aussi bon sur la route que sur papier, il risque de jeter un gros pavé dans la mare de ses concurrents. Huit versions seront disponibles en fin d’année 2018, y compris Work Truck, Custom, Custom Trailboss, LT, RST, LT Trailboss, LTZ et High Country.

Share on FacebookShare on TwitterShare on Google+Share by emailShare on Pinterest
Partager
Commentaires

🛈 En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×