Que signifie la lumière « check engine »?

Publié le 1er juin 2020 dans Mécanique par Le Guide de l'auto

Vous venez tout juste de remarquer que le voyant Check Engine est allumé dans le tableau de bord de votre véhicule et subitement plusieurs questions vous viennent en tête?

Bien qu’il s’agisse d’une situation très fréquente, plusieurs personnes se posent des questions (avec raison!) lorsqu’ils aperçoivent ce fameux voyant lumineux en forme de moteur s’allumer. Même si vous êtes loin d’avoir à vous rendre de façon précipité chez votre concessionnaire, il serait tout de même préférable de faire diagnostiquer la cause du problème et ce, même si votre automobile semble continuer de fonctionner normalement.

Les bons outils pour un bon diagnostic

Lorsque le témoin Check Engine est allumé, votre véhicule éprouve à coup sûr une anomalie au niveau de la gestion des différents paramètres requis pour le bon fonctionnement du groupe motopropulseur ou au niveau de son système d’antipollution.

Dans la plupart des cas, le moteur peut continuer de fonctionner normalement, donc vous pourrez poursuivre votre route sans difficulté. Par contre, si la lumière clignote, souvent signe d’un problème plus important, je vous conseille de prendre rendez-vous rapidement au garage pour en faire vérifier la cause.

Le technicien pourra consulter les codes d’anomalies enregistrés par l’ordinateur de votre véhicule. Grâce à un appareil de diagnostic ou à un ordinateur portable équipé d’un logiciel spécifique, il sera en mesure de vous fournir la liste complète des codes de trouble en quelques minutes. La technologie est maintenant si avancée que parfois, le technicien est en mesure de communiquer avec le port de connexion de votre véhicule via Bluetooth. Celui-ci aura ainsi de très bons indices pour orienter ses recherches et déceler la source du problème.

Pourquoi le Check Engine peut-il s’allumer?

Une foule d’anomalies peuvent faire allumer le Check Engine. Rappelez-vous que celui-ci peut s’allumer à tout moment, peu importe le kilométrage de votre automobile. Il arrive parfois que quelques signes avant-coureurs puissent vous mettre la puce à l’oreille d’une défectuosité mécanique telles une perte de puissance ou une consommation anormale de carburant.

Une des anomalies les plus fréquentes se situe au niveau de l’antipollution et du système d’évaporation des vapeurs d’essence. Un bouchon à essence mal serré ou le fait d’avoir rempli sa voiture de carburant le moteur en marche peut faire allumer le témoin d’anomalie.

Un système catalytique inefficace ou en mauvais état ainsi qu’une fuite au niveau du système d’échappement peut aussi être l’instigateur d’un tel problème.

Parmi les autres anomalies fréquentes, on retrouve les ratées d’allumage, parfois causées par l’usure de certaines pièces mécaniques. Une accumulation de neige ou beaucoup d’humidité autour de certaines pièces électroniques peuvent aussi causer de telles anomalies.

Il faut savoir que plusieurs capteurs interagissent entre eux et veillent au bon fonctionnement du moteur. On les retrouve principalement au niveau du collecteur d’admission, du bloc moteur, de la transmission, du système d’échappement et du réservoir à essence.

En vidéo: les modèles 2020 les moins fiables selon Consumer Reports

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×