Arrêté pour cellulaire au volant malgré sa batterie à plat

Publié le 11 avril 2019 dans Buzz par Agence QMI

Un automobiliste a été reconnu coupable d’avoir utilisé son cellulaire au volant, même si celui-ci n’avait plus de batterie.

Le 12 octobre dernier, Patrick Grzelak a été arrêté à bord de sa Mercedes alors qu’il rentrait chez lui après le travail, dans la municipalité de Surrey.

Selon ce que rapporte le Vancouver Sun, l’homme avait son iPhone, éteint, posé dans un compartiment du tableau de bord et ses écouteurs dans les oreilles.

Même si son cellulaire n’avait plus de batterie et qu’aucun son n’en sortait, un juge a estimé, dans sa décision rendue lundi, que le conducteur avait enfreint la loi sur l’utilisation du téléphone au volant.

Le simple fait d’avoir mis l’appareil dans une position dans laquelle il pouvait être utilisé et avec les deux écouteurs dans les oreilles constitue une infraction, a expliqué le juge. Le fait que le téléphone n’avait plus de batterie ne le rendait que « temporairement inopérant », a-t-il ajouté.

En Colombie-Britannique, la sanction pour utiliser un téléphone ou tout autre appareil électronique au volant est de 368 $ et quatre points d’inaptitude.

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×