GM, Ford et FCA s'allient pour combattre la COVID-19

Publié le 16 mars 2020 dans Actualité par Guillaume Rivard

Le combat contre le coronavirus – ou COVID-19 de son scientifique – requière des efforts concertés à tous les niveaux. « United we stand, divided we fall », comme on dit.

Les grands constructeurs automobiles américains General Motors, Ford et Fiat Chrysler Automobiles ont annoncé dimanche qu’ils formaient un groupe tactique, de concert avec le syndicat des United Auto Workers, en vue d’implanter des mesures de protection accrues pour leurs employés dans les usines de fabrication et les entrepôts.

Ce groupe est piloté par les chefs de la direction des trois entreprises, soit Mary Barra, Jim Hackett et Michael Manley, ainsi que le président du conseil exécutif de Ford, Bill Ford, et le président des UAW, Rory Gamble.

Ceux-ci seront secondés entre autres par les équipes médicales et les leaders du personnel d’ouvriers de chaque constructeur.

« La santé et la sécurité au travail est notre priorité tous les jours. De leur côté, les trois compagnies ont déjà pris des mesures afin de repousser la COVID-19. Toutefois, vu l’urgence nationale, nous allons en faire encore plus », a déclaré Gamble, en ajoutant que toutes les options pour protéger les employés étaient sur la table.

Dans un communiqué émis conjointement, les patrons de GM, Ford et FCA ont affirmé : c’est une situation sans précédent et notre groupe tactique va travailler rapidement pour renforcer les vastes mesures préventives que nous avons instaurées. Nous agissons tous ensemble afin de garder notre personnel sain et sauf. »

Photo: Reuters

Les géants de Detroit et le syndicat UAW vont donc coordonner leurs efforts notamment en augmentant le nettoyage et l’assainissement des aires communes et des surfaces de contact, en contrôlant davantage les visiteurs et en implantant des protocoles de sécurité pour les gens potentiellement exposés, ainsi que ceux qui présentent des symptômes s’apparentant à la grippe.

Le groupe tactique se concentrera sur des mesures reliées à la production de véhicules, à la distanciation sociale, aux horaires de pause et de nettoyage, à la sensibilisation en matière de santé et de sécurité, aux contrôles de santé, aux services alimentaires et à tout autre secteur où il est possible d’améliorer la protection des employés.

Le tout survient quelques jours à peine après que les constructeurs aient ordonné à leurs employés qui le peuvent de travailler à la maison.

Jusqu’ici, la production automobile en Amérique du Nord n’est pas vraiment affectée. En Europe, cependant, c’est la pause forcée à bien des endroits. Par exemple, FCA vient tout juste d’y fermer la majorité de ses usines pour deux semaines.

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×