Honda ferme ses usines nord-américaines pour six jours

Publié le 18 mars 2020 dans Actualité par Guillaume Rivard

En même temps que Ford et General Motors, le constructeur japonais Honda a annoncé aujourd’hui des mesures drastiques en réponse à la pandémie de COVID-19, qui entraînera assurément une baisse des ventes automobiles.

Toutes ses usines de véhicules, de moteurs et de transmissions au Canada, aux États-Unis et au Mexique suspendront leur production pendant six jours à compter de lundi prochain, le 23 mars. L’objectif est de reprendre les activités le 31 mars.

Avec cette interruption, Honda estime que son volume de production diminuera de 40 000 véhicules environ.

Chez nous, les usines 1 et 2 d’Alliston, en Ontario, qui assemblent les berlines et coupés Civic et Civic Si de même que l’utilitaire CR-V, sont visées. Idem pour l’usine de moteurs (2 litres) également située à Alliston.

Photo: Honda

Les autres installations se trouvent en Ohio, en Indiana, en Alabama, en Géorgie et au Mexique.

Quelque 27 600 employés sont affectés à la grandeur du continent. Ceux-ci recevront leur pleine rémunération pendant l’arrêt forcé, assurent les dirigeants. Un nettoyage en profondeur des chaînes de montage et des machines sera aussi effectué.

Puisque la crise de la COVID-19 évolue très rapidement, Honda va continuer à évaluer la situation sur le terrain au jour le jour et apporter d’autres ajustements au besoin.  

Rappelons que les principaux syndicats qui représentent les travailleurs de l’automobile au Canada et aux États-Unis font pression depuis le début de la semaine pour que les constructeurs – plus particulièrement les géants de Detroit que son General Motors, Ford et FCA – protègent leurs membres en suspendant la production pour au moins deux semaines.

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×