C’est reparti pour Hyundai à son usine d’Alabama

Publié le 28 avril 2020 dans Actualité par Guillaume Rivard

Comme d’autres constructeurs automobiles, Hyundai avait ciblé le début de mai pour recommencer à produire des véhicules aux États-Unis. La date exacte était lundi prochain.

Or, selon ce que rapporte la chaîne de nouvelles WSFA-12 du réseau NBC, la chaîne de montage de Montgomery, en Alabama, s’est déjà remise à fonctionner.

C’est ici qu’on assemble des Hyundai Elantra, Sonata et Santa Fe.

Le 18 mars, l’usine avait suspendu ses opérations à cause de la pandémie de COVID-19. Un employé avait d’ailleurs testé positif au virus.

Photo: Hyundai

Hier, environ la moitié de l’équipe de la production, soit quelque 1 000 travailleurs, sont volontairement retournés à leur poste. Ils doivent évidemment suivre les nouveaux protocoles sanitaires et de sécurité mis en place, notamment pour la distanciation et la désinfection, et utiliser le nouvel équipement de protection prévu dans les différentes aires.

Par exemple, les employés ont l’obligation de porter un masque et de passer devant une caméra thermogénique qui analyse leur température corporelle à chacune des entrées.

La production s’effectue aussi plus lentement et pendant un seul quart de travail – une sorte de pratique avant que les choses reviennent grosso modo à la normale, si on peut dire, dans les semaines à venir.

D’un autre côté, Hyundai ne manque pas d’inventaire chez les concessionnaires, les ventes étant au ralenti depuis la fin de mars. Comme on vous le rapportait dernièrement, des milliers de véhicules Hyundai en provenance de l’usine d’Ulsan, en Corée, sont coincés dans des ports aux États-Unis parce qu’ils n’ont aucun endroit où aller.

En vidéo: Sur la route avec la Hyundai Sonata 2020

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×