Ram 1500 TRX 2021 : « américainement » excessif

Publié le 2 novembre 2020 dans Premiers contacts par Germain Goyer

En août dernier, FCA et sa division Ram ont réalisé l’impensable. À une époque au cours de laquelle les constructeurs automobiles ont pour la plupart tendance à débarquer sur le marché avec des véhicules électrifiés, Ram arrive avec la camionnette sa plus puissante produite à ce jour : le Ram 1500 TRX. Et il n’y a pas une once de considération écologique dans la conception de ce véhicule absolument démentiel.

Alors que l’on sait pertinemment que l’automobile à moteur à combustion dans une forme tout aussi extrême n’existera pas à perpétuité, c’est avec un sentiment de nostalgie que le Guide de l’auto s’est rendu à Wellington en Ontario pour essayer cette nouvelle variante du Ram 1500.

Plus de 700 chevaux

En dévoilant d’abord des versions Hellcat de ses Challenger et Charger, FCA a marqué l’imaginaire. Pas moins de 707 chevaux étaient alors réservés à cet imposant coupé et à cette radicale berline américaine. Bien qu’une majeure partie de l’industrie tende vers un marché plus vert que jamais, FCA a pourtant gagné son pari pour le moins audacieux. Voyant le succès, le manufacturier a eu la brillante idée d’appliquer la recette à d’autres produits de la marque comme le Grand Cherokee et le Durango. Cette fois, c’est au tour de la camionnette pleine grandeur de la famille de recevoir le traitement Hellcat.

Photo: Germain Goyer

En effet, sous le capot de cette plus récente mouture du Ram 1500 qui porte l’appellation TRX niche un moteur V8 Hemi de 6,2 L suralimenté. Sa puissance et son couple s’élèvent respectivement à 702 chevaux et 650 livres-pied. Au volant de ce monstre, on ne manque jamais de puissance. Les départs sont fulgurants et les reprises sont phénoménales. Et pour ça, on doit remercier la transmission automatique à huit rapports qui brille par son efficacité. Elle est vive, précise et elle rétrograde dès qu’on le désire. Les concepteurs ont muni le TRX de palettes de changement de rapport au volant, mais celles-ci sont complètement inutiles.

Photo: Germain Goyer

Un plaisir coupable

Sur le marché automobile de 2021, le Ram 1500 TRX est aussi bien vu que celui qui se fait cuire un steak devant une foule bondée de végétariens. Mais peu importe qui se trouve devant soi, un steak, c’est un steak. Et c’est bon. Etpas le choix d’admettre que le TRX est plaisant. Oui, au volant d’un véhicule qui crie « JE DÉTRUIS LA PLANÈTE » à chaque accélération, le plaisir ressenti est indescriptible. Et ça, c’est sans parler du grondement du moteur V8 au démarrage ou du sifflement du compresseur volumétrique lorsqu’il est le moindrement sollicité.

Des performances sur route et hors route

Ce n’est pas la première fois que ce manufacturier produit une camionnette pleine grandeur orientée vers la performance. Les Lil’ Red Express et Ram SRT10 ont, bien entendu, devancé ce mastodonte dont les trois lettres le désignant sont sur toutes les lèvres.

Or, ces deux camionnettes d’antan, aussi extrêmes soient-elles, ont été conçues pour la performance pure et dure en ligne droite. Dans le cas du TRX, FCA avait pour but de concevoir une camionnette offrant des performances impressionnantes sur la route autant qu’en hors route. Lors de ce lancement, on a été en mesure de découvrir ses nombreuses prouesses dans le domaine : que ce soit sur une surface boueuse ou pour se frayer un chemin sur des roches, le TRX est capable d’en prendre. Et pour nous le prouver, les organisateurs de l’événement nous ont invités à effectuer des « sauts » à partir d’une butte au volant de la bête, histoire de constater l’aisance avec laquelle il retombe sur ses quatre pattes – euh, roues! – après que ces dernières aient brièvement séjourné dans les airs. Des chocs et des coups, il est capable d’en absorber. Et ça, c’est grâce à ses suspensions Bilstein spécifiquement adaptées.

Vous essaierez ça avec votre Hyundai Kona…

Il est important de savoir que puisqu’il est doté d’un système 4X4 – on ne vous apprend probablement rien -, on ne retrouve pas le vacillement ou le dandinement de l’arrière-train comme c’est le cas des Charger et Challenger qui sont aussi animées par cette motorisation, mais pour lesquels l’entièreté de la puissance est acheminée aux roues arrière. Autrement dit, on n’a pas à se battre continuellement avec le véhicule pour qu’il demeure sur la route. Il est ainsi maintes fois plus convivial pour un usage quotidien. 

Un Ford F-150 Raptor qui n’est plus dans la course

Avant l’arrivée du Ram 1500 TRX, le Ford F-150 Raptor était la seule camionnette orientée sur les performances sur route et hors route puisque ni Chevrolet ni GMC ne proposent de concurrence directe. Si par le passé le Raptor brillait, lui aussi par son offre absolument renversante avec son moteur V8 de 6,2 L, on a quelque peu l’impression qu’il s’est assagi au passage de la première à la deuxième génération du modèle. Ce faisant, il est désormais mû par un V6 EcoBoost de 3,5 L. Avec les 450 chevaux et 510 livres-pied qu’il développe, il est bien derrière son nouveau concurrent. En attendant que les rumeurs selon lesquelles le prochain Raptor serait animé par la mécanique de la Ford Mustang Shelby GT500 se concrétisent, le plus récent ajout à la gamme de FCA devrait s’accaparer une part de tarte considérable.

Photo: Germain Goyer

Une consommation indécente

Si vous avez poursuivi votre lecture jusqu’ici, vous vous doutez que le Ram 1500 TRX est ivrogne. Un ivrogne comme il n’en existe plus des tonnes de nos jours. Si Ressources naturelles Canada n’a pas divulgué les cotes de consommation pour ce nouveau modèle, l’EPA (United States Environmental Protection Agency) a, quant à elle, annoncé une cote de 19,6 L/100 km. Pour votre gouverne, l’ordinateur de bord affichait 24,7 L/100 km après avoir parcouru les 200 kilomètres de notre essai. Bien sûr, l’écoconduite n’était pas au menu lors de cette journée. D’ailleurs, avec 702 chevaux qui ne demandent qu’à galoper sous le pied droit, c’est bien difficile de conduire comme un curé.

Photo: Germain Goyer

Un prix tout aussi démentiel

S’il fallait s’attendre à ce que le TRX engloutisse les litres de carburant sans aucune retenue, il faut également s’attendre à laisser un bras et une jambe lorsque viendra le temps de signer le contrat d’achat. Dans sa version de base dotée de l’ensemble TR1, le Ram 1500 TRX est offert à partir de 93 995 $. Quant à la version munie de l’ensemble TR2, elle affiche un prix de 98 990 $. Et ça, c’est sans ajouter des options comme le support à pneu dans la boîte (995 $), les roues Beadlock 1795 $), la Rambar (1995 $), les accents rouges dans l’habitacle (1 495 $) et l’ensemble en fibre de carbone (1 695 $). Si vous ne savez plus quoi faire de votre argent, le Ram 1500 TRX peut être une avenue intéressante. À titre purement indicatif, le Ford F-150 Raptor est vendu à partir de 76 699 $.

Photo: Germain Goyer

En bref

Radical, puissant, glouton et anachronique, le Ram 1500 TRX a tout pour soulever les passions. Et ce, à une époque au cours de laquelle l’automobile a parfois un peu trop tendance à oublier ce qu’est la passion... Une chose est certaine, il est bien difficile de ne pas avoir un véritable coup de cœur pour cette machine dont, finalement, personne n’a réellement besoin.

À voir aussi: présentation du Ram 1500 TRX (en anglais)

Fiche d'évaluation
Modèle à l'essai Ram 1500 2021
Version à l'essai 1500 TRX
Fourchette de prix n.d.
Prix du modèle à l'essai 93 995 $
Garantie de base n.d.
Garantie du groupe motopropulseur n.d.
Consommation (ville/route/observée) n.d. / n.d. / 24,7 L/100km
Options n.d.
Modèles concurrents Ford F-150 2021
Points forts
  • Moteur V8 Hemi suralimenté absolument foudroyant
  • Transmission automatique très efficace
  • Habitacle bien aménagé
  • Sonorité agréable
  • Allure costaude intéressante
Points faibles
  • Consommation digne d’un paquebot
  • Fourchette de prix élevée
Fiche d'appréciation
Consommation 1.0/5 Le pompiste deviendra votre confident quotidien.
Confort 4.0/5 Alors que l’on serait en droit de s’attendre à une catastrophe, il est étonnant de constater que cette version est pratiquement aussi confortable que n’importe quelle autre variante du Ram 1500. Presque.
Performances 5.0/5 Sa fiche technique parle d’elle-même.
Système multimédia 4.0/5 Le système Uconnect auquel est lié l’écran tactile de 12 pouces est simple et facile à utiliser.
Agrément de conduite 4.5/5 Le Ram 1500 TRX est une machine absolument extrême qui se laisse apprivoiser et apprécier.
Appréciation générale 4.0/5 Une fois que l’on a avalé la pilule du prix et de la consommation, tout devrait bien aller…
Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×