Hyundai IONIQ 5 2022 : quatre roues motrices et 100% électrique

Publié le 23 février 2021 dans Actualité par Frédéric Mercier

Déjà bien engagée dans l’électrification de ses véhicules, Hyundai passe une fois de plus à l’action en dévoilant la IONIQ 5 2022, une nouvelle voiture à hayon 100% électrique remplie de belles promesses.

Attendue chez les concessionnaires québécois dès cette année, la IONIQ 5 est grandement inspirée du concept Hyundai 45, qui avait d’ailleurs été présenté en primeur nord-américaine au Salon de l’auto de Montréal en 2020.

Entièrement électrique, la IONIQ 5 adopte un design à la fois rétro et futuriste qui se démarque des autres véhicules électriques du marché par ses formes plutôt angulaires. On remarque également la présence de phares et de feux rectangulaires en « pixels » qui confèrent à ce modèle une ADN différente de celle des autres produits de la marque. « Une nouvelle expérience de mobilité pour la prochaine génération – c’était notre mission dès le premier jour de ce projet », a prononcé Sangyup Lee, chef du design chez Hyundai lors d’une présentation exclusive à laquelle Le Guide de l’auto a été convié.

Photo: Hyundai

Un bolide imposant

Bien que les photos laissent croire à une voiture assez compacte comparable à une Volkswagen Golf, Hyundai assure que le véhicule est plus massif qu’il n’y parait.

Longue de 4635 mm, la IONIQ 5 a un format similaire à celui d’un Hyundai Tucson. Qui plus est, le très long empattement de trois mètres dépasse celui du gros Palisade! Cela laisse un espace généreux à l’intérieur, où Hyundai présente un habitacle très minimaliste.

Garni de matériaux dits écologiques, l’intérieur de la IONIQ 5 est dominé par un tableau de bord entièrement numérique qui rappelle ceux des modèles de Mercedes-Benz. Le véhicule intègre également toutes les technologies d’aide à la conduite de l’heure. On ira même jusqu’à offrir une expérience de conduite semi-autonome sur l’autoroute avec le système Highway Driving Assist 2.

Photo: Hyundai

La console centrale est coulissante et peut être avancée et reculée de 140 mm pour que les passagers arrière y aient un meilleur accès. 

Le coffre, toutefois, donne accès à un espace de chargement de seulement 531 litres, ce qui est comparable à une Toyota Corolla à hayon. Visiblement, Hyundai a préféré libérer de l’espace à bord au détriment du compartiment arrière. Cela dit, l’ouverture du coffre a été optimisée pour un accès plus facile.

Photo: Hyundai

Quatre roues motrices

Construite à partir de la plateforme modulaire électrique globale (E-GMP) de Hyundai, la IONIQ 5 sera livrée de série avec une batterie de 58 kWh. Une version à autonomie prolongée pourra aussi être commandée, laquelle sera plutôt munie d’une batterie de 77,4 kWh.

Sans donner trop de détails à ce sujet, Hyundai a avancé que la IONIQ 5 pourra offrir une autonomie de 470 à 480 kilomètres en vertu du standard européen WLTP. Notons toutefois que les chiffres annoncés par les instances nord-américaines ont tendance à être plus pessimistes (et plus près de la réalité). On peut donc s’attendre à ce que l’autonomie officielle au Canada avoisine les 400 km.

La IONIQ 5 de base sera munie d’un seul moteur placé à l’arrière, ce qui en fera un véhicule à propulsion. Il sera aussi possible d’opter pour une configuration à deux moteurs qui permettra un rouage intégral et une puissance accrue.

Photo: Hyundai

Équipée de la batterie optionnelle de 77,4 kWh et de l’architecture à deux moteurs, la Hyundai IONIQ 5 offrira une puissance de 301 chevaux et un couple de 446 livres-pied. Ce sera suffisant pour faire passer le bolide de 0 à 100 km/h en 5,2 secondes.

Pour ce qui est de la recharge, la Hyundai IONIQ 5 pourra être branchée à des bornes à recharge rapide de 400 et 800 volts. Avec un chargeur rapide de 350 kW, la voiture pourra théoriquement passer de 10% à 80% de sa charge en 18 minutes.

Il sera également possible de faire fonctionner des éléments électriques à partir de la IONIQ 5 grâce à des prises de 120 volts installées à bord.

Photo: Hyundai

Une nouvelle gamme chez Hyundai

Chez Hyundai, le nom IONIQ existe depuis déjà quelques années pour désigner un modèle pouvant être motorisé par une technologie hybride, hybride rechargeable ou entièrement électrique.

Hyundai souhaite maintenant utiliser cette appellation pour baptiser plusieurs modèles électrifiés qui verront le jour au cours des prochaines années. De l’avis d’un représentant canadien du constructeur, Hyundai s’est inspirée de la stratégie de Toyota avec le nom Prius.

Attendez-vous donc à voir plusieurs modèles IONIQ arriver chez Hyundai au cours des prochaines années.

Pour ce qui est de la IONIQ 5, son arrivée chez les concessionnaires canadiens est attendue pour la deuxième moitié de l’année 2021. Pour le moment, Hyundai n’a donné aucune information concernant la gamme de prix de ce nouveau modèle.

En vidéo: on a conduit une Hyundai Elantra avec un million de kilomètres!

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×