Hyundai-Kia : 9 milliards $ pour fabriquer des véhicules électriques aux États-Unis

Publié le 13 mai 2021 dans Électrique par Guillaume Rivard

Le groupe formé de Hyundai et Kia va investir rien de moins que 7,4 milliards $ américains (9 milliards $ canadiens) d’ici 2025 pour fabriquer des véhicules électriques aux États-Unis, améliorer ses usines et développer davantage de solutions de mobilité.  

« Cet investissement démontre notre engagement profond envers le marché américain, a déclaré le directeur mondial des opérations de Hyundai, José Muñoz. Hyundai sera le chef de file de la mobilité future aux États-Unis et ailleurs dans le monde. »

Le président et chef de la direction de Kia en Amérique du Nord, Sean Yoon, a pour sa part mentionné : « Avec notre investissement stratégique pour fabriquer des modèles électriques aux États-Unis, nous faisons d’énormes progrès en vue de dominer le marché des véhicules électriques. »

L'usine de Hyundai à Montgomery, en Alabama, commencera par produire des Santa Fe hybride et des exemplaires du futur GV70 Électrifié en octobre 2022.

Photo: Hyundai

L’hydrogène aussi partie de l’équation

Dans la même foulée, le géant coréen réitère son intention de collaborer avec le gouvernement américain et d’autres partenaires économiques pour élargir l’infrastructure d’hydrogène dans ce pays.  

Plus tard en 2021, Hyundai lancera un projet de démonstration en vue de commercialiser des camions électriques à pile à combustible et d’implanter de nouvelles stations de remplissage d’hydrogène. Le groupe misera sur son entente déjà en vigueur avec le fabricant de moteurs Cummins.

Photo: Guillaume Rivard

N’oublions pas les véhicules autonomes

L’annonce de jeudi comprend également la mise sur pied d’une filiale à Washington pour mener les efforts du groupe Hyundai dans le domaine de la mobilité urbaine aérienne – autrement dit, les fameux taxis volants.

Le tout s’accompagne d’une nouvelle société commune avec la firme Aptiv, appelée Motional, dont l’objectif est de commercialiser des taxis sans conducteur en 2023 conjointement avec la compagnie Lyft. Motional a déjà commencé à tester sur la route des IONIQ 5 munis d’un système avancé de conduite autonome.

En vidéo: les 10 véhicules électriques qui offrent la plus meilleure autonomie

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×