Mercedes-Benz : l’électrique à toutes les sauces à Munich

Publié le 7 septembre 2021 dans Nouveaux modèles par Guillaume Rivard

Mercedes-Benz a profité de l’édition inaugurale du Salon de l’auto de Munich (anciennement Francfort) pour présenter plusieurs nouveaux véhicules électriques, certains sous la forme de concepts et d’autres comme modèles de série.

Prêt pour un petit survol? C’est parti!

Mercedes-AMG EQS 4MATIC+

Pour la première fois, la division de performance AMG se dote d’un modèle 100% électrique. La Mercedes-AMG EQS 4MATIC+ rehausse la sportivité de la chic berline EQS en faisant grimper la puissance à 658 ou 750 chevaux selon la version, avec un couple maximal de 750 livres-pied. Les moteurs électriques sont réglés par AMG (incluant leur son) et l’accélération de 0 à 100 km/h s’effectue en 3,4 secondes mais, bien honnêtement, on s’attendait à plus rapide encore.

Rouage intégral AMG Performance 4MATIC+, suspension pneumatique adaptative AMG RIDE CONTROL+, direction aux quatre roues, freins de haute performance, roues de 21 ou 22 pouces et sièges sport AMG arborant un revêtement spécial font aussi partie du programme.

Photo: Mercedes-Benz

Mercedes-Benz EQE

Petite sœur de la grande berline EQS, la nouvelle EQE est une voiture de taille intermédiaire comparable à la CLS et avec un intérieur nettement plus spacieux que celui de la Classe E. Elle sera lancée dans plusieurs marchés dont le Canada, à commencer par l’EQE 350 4MATIC de 288 chevaux avec batterie de 90 kWh. D’autres versions suivront.

L’EQE adopte une posture et une silhouette plus athlétiques, avec des roues allant de 19 à 21 pouces. Elle sera aussi disponible avec la suspension pneumatique AIRMATIC et une direction aux quatre roues, sans oublier la gigantesque interface numérique appelée MBUX Hyperscreen.

Photo: Gabriel Gélinas

Mercedes-Benz EQB

Le VUS compact électrique EQB, dévoilé en première mondiale au mois d’avril et offert avec une troisième rangée de sièges en option, deviendra en 2022 le troisième modèle EQ de Mercedes-Benz à percer le marché canadien après les berlines EQS et EQE.

La version EQB 350 4MATIC aura une puissance de 288 chevaux et son autonomie est estimée à 419 kilomètres selon la norme WLTP utilisée en Europe – assurément moins en Amérique du Nord, ce qui est un peu décevant. Des détails plus précis viendront dans les prochains mois.

Photo: Mercedes-Benz

Mercedes-Benz Concept EQG

Le constructeur allemand nous avait déjà promis d’électrifier son emblématique VUS de Classe G et c’est maintenant qu’on a un aperçu avec le concept EQG, apparemment très proche de celui qui entrera en production. La silhouette carrée propre au grand 4x4 se reconnaît tout de suite, tandis que des éléments des modèles EQ de Mercedes-Benz ajoutent de l’éclat, notamment le panneau qui remplace la calandre ainsi que les bandes lumineuses. Les jantes de 22 pouces sont très originales et le boîtier sur le hayon sert à transporter non pas un pneu de secours mais plutôt le câble de recharge, entre autres.

Sur le plan technique, quatre moteurs électriques sont installés près des roues et la suspension (indépendante à l’avant et rigide à l’arrière) est adaptée pour en tenir compte. La compagnie ne donne pas de chiffres, mais promet des performances hors routes équivalentes, voire parfois supérieure à la Classe G à essence.

Photo: Mercedes-Benz

Mercedes-Maybach Concept EQS

Un grand VUS dérivé de la berline EQS entrera en production l’an prochain. Par la suite, le constructeur en fera une version de luxe ultime appelée Mercedes-Maybach EQS, comme le présage le concept dévoilé à Munich.

Tout comme pour la Maybach Classe S, un extérieur deux tons est de mise et le panneau qui remplace la calandre conserve les fameuses lames verticales. L’habitacle d’une extrême opulence, lui, est conçu pour maximiser le confort et la détente des occupants arrière – repose-pieds, console flottante et flûtes à champagne inclus!

Photo: Gabriel Gélinas

Mercedes-Benz VISION AVTR

Terminons avec un concept absolument hallucinant. Vous vous rappelez peut-être quand Mercedes-Benz a fait sensation au CES 2020 de Las Vegas avec son VISION AVTR inspiré de l’univers du film Avatar. Eh bien, à Munich, le constructeur nous présente une evolution plus poussée et futuriste.

La promesse? Une voiture qui peut être contrôlée simplement par la pensée au moyen d’une interface cerveau-machine. Choisir une destination dans le GPS, ajuster l’éclairage ambiant ou changer de station de radio : même pas besoin de lever le petit doigt ou de prononcer un seul mot pour le faire. Bon, il faut quand même que le conducteur fixe un petit appareil sur sa tête, mais Mercedes-Benz compte justement utiliser des salons comme celui-ci pour en faire la démonstration et convaincre le public.

Photo: Mercedes-Benz
Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×