Audi RS 6 Avant 2020 : enfin au Canada!

Publié le 20 août 2019 dans Nouveaux modèles par Gabriel Gélinas

L’Audi RS6 Avant de quatrième génération sera finalement disponible au Canada en cours d’année 2020, pour le plus grand plaisir des amateurs de performances.

À l’heure où la plupart des constructeurs automobiles n’en ont que pour les VUS, Audi Canada a choisi d’élargir son offre de modèles RS au pays avec cette familiale dopée aux stéroïdes qui est animée par un V8 biturbo de 4,0 litres - ne crachant rien de moins que 590 chevaux et 590 livres-pied de couple - jumelé à une boîte automatique à huit rapports et au rouage intégral quattro. Le chrono du 0-100 km/h est chiffré à 3,6 secondes, d’après les ingénieurs responsables de sa conception.

L’hybridation légère au programme
Précisons que la RS6 Avant est dotée d’un système à hybridation légère par le biais d’un alternateur à courroie et d’un système électrique de 48 volts avec batterie lithium-ion d’une capacité de 10 Ah. Cela qui permet à la voiture de rouler en roue libre et moteur éteint, entre 55 et 160 km/h pendant une courte période pouvant atteindre 40 secondes pour ensuite redémarrer en douceur afin de bonifier la consommation de carburant à vitesse de croisière.

De plus, le moteur V8 biturbo comporte également une fonction de désactivation de quatre des huit cylindres lorsqu’elle file sur l’autoroute.

Photo: Tobias Sagmeister

Un look d’enfer
Côté style, la RS6 Avant en jette avec son look largement inspiré des voitures de course du Championnat DTM en Allemagne. Sa carrosserie est de type widebody, avec des ailes avant plus larges de 40 millimètres par côté que celles d’une A6 Avant conventionnelle, afin que la voiture puisse être équipée des jantes en alliage de 22 pouces offertes en option.

Le look de la voiture est nettement plus musclé, seulement trois pièces de carrosserie étant partagées avec la A6 Avant « ordinaire » , soit le toit, les portières avant et le hayon arrière. À l’avant, on remarque un nouveau capot avec power dome, ainsi que les trois ouvertures pratiquées juste au-dessus de la calandre Singleframe plus basse et plus large, laquelle est flanquée de prises d’air surdimensionnées avec éléments verticaux.

Sur les côtés, les bas de caisse, ainsi que les portières et les ailes arrière adoptent un design spécifique à ce modèle. La partie arrière de la RS6 Avant comporte un aileron de toit fixe, pour composer avec la déportance quand elle atteint sa vitesse maximale, fixée à 250, 280, voire même 305 kilomètres/heure, selon la configuration choisie par l’acheteur.

On remarque aussi les deux échappements ovales intégrés à un diffuseur dont le design est parfaitement réussi. La couleur de la carrosserie de la voiture présentée lors de cette avant-première est appelée Daytona Grey Matte et les éléments de décoration en aluminium font partie de l’ensemble design aluminium, l’acheteur pouvant également opter pour les ensembles design carbone ou design noir.

Photo: Tobias Sagmeister

Un habitacle high tech
L’intérieur du modèle présenté était de couleur cognac avec des sièges sport à la fois chauffants et ventilés, alors que le volant sport multifonction ajoute un commutateur « RS » permettant de passer instantanément aux modes de conduite RS1 et RS2 paramétrables par le conducteur, un peu comme les touches M1 et M2 chez BMW.

Le look de la planche de bord est identique à celui de la A6 conventionnelle, mais la RS6 Avant ajoute un affichage spécifique, inspiré de celui de la mythique Audi Ür-Quattro, sur deux de ses trois écrans, soit celui du cockpit virtuel ainsi que sur l’écran supérieur de 12,3 pouces localisé sur la console centrale.

Photo: Tobias Sagmeister

Un châssis très performant
Les liaisons au sol sont assurées par deux types de suspension, au choix de l’acheteur. La première est une suspension pneumatique avec amortisseurs à contrôle électronique. La seconde est une suspension appelée Dynamic Ride Control composée de ressorts en acier et d’amortisseurs hydrauliques à trois calibrations.

Ces deux suspensions sont bien évidemment jumelées au système Audi Drive Select qui permet de paramétrer le comportement du véhicule sur plusieurs modes. En ce qui a trait au freinage, la RS6 Avant annonce des décélérations massives grâce à des disques de frein en céramique de 440 millimètres, proposés en option et pincés par des étriers massifs à dix pistons, ou les disques de frein en acier de 420 millimètres qui font partie de la dotation de série, les disques arrière étant de 370 millimètres dans les deux cas.

De plus, la RS6 Avant est équipée d’une direction active aux quatre roues, les roues arrière étant braquées à contresens, jusqu’à cinq degrés, lors des manœuvres à basse vitesse, ce qui permet de réduire le rayon de braquage d’un mètre. Lorsque la voiture roule à haute vitesse, les roues arrière sont tournées en phase avec les roues avant, jusqu’à deux degrés, afin de stabiliser la voiture lors des transitions latérales rapides.

Photo: Tobias Sagmeister

Les modèles RS de la division Audi Sport sont très populaires au pays, le Canada étant le cinquième marché à l’échelle mondiale pour la division de performance de la marque aux quatre anneaux.

Cette popularité explique pourquoi la RS6 Avant fait maintenant partie de l’offre d’Audi au pays, et il y a fort à parier que d’autres modèles RS se grefferont à la gamme au cours des prochaines semaines. Gardez le contact avec nous pour suivre les annonces à venir au sujet de l’arrivée de ces nouveaux modèles RS au pays.

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×