Mazda confirme la venue du MX-30 au Canada en 2021

Publié le 7 octobre 2020 dans Électrique par Guillaume Rivard

Le Mazda MX-30, le tout premier véhicule électrique de la marque japonaise, fait beaucoup jaser depuis son dévoilement officiel au Salon de l’auto de Tokyo 2019. Ce VUS compact de style coupé inaugure une nouvelle phase du design Kodo et sa conduite est très dynamique, comme l’a découvert notre collègue Gabriel Gélinas au volant d’un prototype.  

Viendra-t-il au Canada ou pas? C’était la grosse question… jusqu’à maintenant.

Au cours d’une présentation de la gamme de modèles 2021 mercredi, le directeur du développement et de la stratégie de produits de Mazda Canada, Mark Peyman, a confirmé que le MX-30 allait débarquer chez nous l’an prochain.

Malheureusement, les détails sont encore très limités. On suppose qu’il s’agira d’un modèle 2022. Mazda a cependant clarifié qu'elle amènera le MX-30 entièrement électrique (celui de 140 chevaux avec une autonomie de seulement 200 kilomètres environ) et non la version à essence avec système hybride léger de 48 volts qui a été annoncée récemment pour certains marchés.

La bonne nouvelle, c'est que la compagnie travaille sur un moteur rotatif agissant comme génératrice qui rechargera la batterie et permettra de rouler sur de plus grandes distances.

Oubliez le SKYACTIV-X

Le fameux moteur SKYACTIV-X, dont la technologie d’auto-allumage par compression contrôlée par bougie permet de réduire la consommation d’essence d’environ 25%, est à toute fin pratique mort pour le Canada.

Photo: Gabriel Gélinas

Encore une fois, les dirigeants de Mazda nous disent qu’ils étudient avec intérêt ce moteur, mais en même temps, ils avouent ne pas l’inclure dans leurs plans et préfèrent passer à un autre sujet. Il y a certainement des raisons qu’ils n’osent pas nous donner, comme les coûts, la disponibilité (le SKYACTIV-X est très en demande présentement au Japon et en Europe) et le fait que nos voisins américains n’en veulent tout simplement pas.

La seule chance qui reste est d’appliquer la technologie à un moteur de plus grosse cylindrée et offrant plus de puissance que les 2,0 litres et 178 chevaux actuels. D’ailleurs, c’est une option que les ingénieurs de Mazda envisagent et qui pourrait suivre le lancement d’un nouveau moteur à six cylindres en ligne, ce dernier prenant place dans une plateforme pour grands véhicules à propulsion et à rouage intégral. Croisons les doigts!

En vidéo : Gabriel conduit le premier véhicule électrique de Mazda

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×