Étude : les jeunes bénéficient le plus des systèmes d’évitement de collision

Publié le 13 septembre 2021 dans Actualité par Guillaume Rivard

Une étude du Highway Loss Data Institute (HLDI) des États-Unis confirme que les différents systèmes d’évitement de collision ont surtout un impact sur les jeunes conducteurs.

L’organisme américain a en effet constaté que ces technologies avancées entraînent une plus grande baisse de la fréquence de réclamations d’assurance chez les moins de 25 ans que chez ceux des autres groupes d’âge.

L’HLDI s’est attardé aux réclamations impliquant des véhicules de Honda, de Kia et de Subaru, en comparant les modèles équipés de systèmes d’évitement de collision avec d’autres qui en sont dépourvus. Ces trois marques proposent toutes un avertisseur de sortie de voie et une alerte de collision frontale avec freinage d’urgence automatique.

On parle de technologies qui emploient des caméras et des capteurs pour analyser la route et avertir le conducteur lorsqu’il s’apprête à dévier de sa voie ou quand un obstacle se rapproche trop dangereusement. Les véhicules munis du freinage d’urgence automatique peuvent appliquer automatiquement les freins si le conducteur ne réagit pas à temps.

Photo: Subaru

En général, tant pour les collisions que pour les dommages matériels, les réclamations diminuent beaucoup plus chez les jeunes conducteurs que ceux âgés de 25 à 64 ans et les autres lorsqu’ils sont au volant de véhicules capables d’éviter les collisions.

L’étude de l’HLDI mérite toutefois un bémol, car les systèmes en question peuvent être désactivés (ou rendus inopérants en raison des conditions météo, par exemple) et les chercheurs n’avaient aucun moyen de savoir d’après leurs bases de données à quel point les conducteurs s’en servaient au moment des collisions qui ont mené à des réclamations.

D’autres enquêtes ont démontré que les technologies modernes d’aide à la conduite peuvent parfois créer de la confusion et de la frustration, au point où un grand nombre d’automobilistes choisissent de les éteindre pour ne pas être dérangés.

Bref, les constructeurs automobiles ont fait de bons progrès en matière de sécurité et ceux-ci ont des impacts significatifs, mais il reste encore beaucoup de travail et de sensibilisation à faire.

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×