Collisions latérales : le tiers des VUS intermédiaires échouent le test de l’IIHS

Publié le 20 mai 2022 dans Actualité par Guillaume Rivard

Après les VUS compacts, c’était au tour des VUS intermédiaires de passer les nouveaux tests de collision latérale de l’Insurance Institute for Highway Safety (IIHS) aux États-Unis, tests qui se font maintenant à plus haute vitesse afin de refléter un grand nombre d’accidents qui causent des décès sur la route chaque année.

Alors que les premiers ont lamentablement échoué, comment s’en sont tirés les seconds? Beaucoup mieux, mais pas autant qu’on pourrait le souhaiter.

Dix des 18 modèles à l’essai ont obtenu un résultat global jugé « bon » : Ford Explorer, Infiniti QX60, Lincoln Aviator, Mazda CX-9, Nissan Pathfinder, Subaru Ascent, Toyota Highlander, Volkswagen Atlas, Volkswagen Atlas Cross Sport et Volkswagen ID.4. Deux autres ont reçu la mention « acceptable », soit le Buick Enclave et le Chevrolet Traverse.

Photo: IIHS/YouTube

En revanche, six des VUS intermédiaires testés par l’IIHS n’ont pu faire mieux qu’un résultat « marginal » : Honda Passport, Honda Pilot, Hyundai Palisade, Jeep Wrangler Unlimited, Kia Telluride et Nissan Murano. Quand on pense qu’environ le quart des décès de passagers de véhicules sont causés par des collisions latérales, c’est inquiétant.

Ces véhicules pourraient d’ailleurs perdre leur mention « Meilleur choix sécurité » de l’IIHS une fois que les critères d’évaluation seront resserrés en 2023 pour inclure les nouveaux tests.

L’organisme utilise maintenant une barrière de 4 200 livres (anciennement 3 300 livres), ce qui correspond davantage au poids de la majorité des VUS intermédiaires actuels. Cette barrière percute les véhicules à une vitesse de 60 km/h (anciennement 50 km/h).

Le Wrangler, qui ne possède pas de coussins gonflables latéraux aux places arrière, offre une  « piètre » protection pour la tête. Par contre, en compagnie des CX-9 et ID.4, il fait partie des seuls modèles à se mériter une bonne note pour la protection au niveau du pelvis, qui est la partie du corps la plus souvent victime de blessures lors d’accidents avec impact latéral, remarque l’IIHS. Le Palisade et le Telluride ont obtenu la pire note ici.

En général, les VUS intermédiaires protègent mieux les occupants dans la région du torse et de l’abdomen que les modèles compacts, car ils se trouvent plus hauts par rapport à la barrière utilisée dans les tests.

En vidéo: les 10 voitures les plus meurtrières selon l'IIHS

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×