Véhicules électriques : plus de modèles admissibles au rabais fédéral

Publié le 22 avril 2022 dans Électrique par Guillaume Rivard

À compter du 25 avril 2022, le programme d’incitatifs pour l’achat de véhicules zéro émission (iVZE) du gouvernement du Canada sera élargi pour inclure l’achat d’un nombre supplémentaire de modèles, notamment des VUS et camionnettes. Ces incitatifs peuvent aller jusqu'à 5 000 $.

L’annonce a été faite vendredi midi, dans le cadre du Jour de la Terre, par le ministre canadien des Transports, Omar Alghabra.

Tout d’abord, Ottawa augmente de 45 000 $ à 55 000 $ le prix de détail suggéré par le fabricant (PDSF) qui sert de limite pour les modèles de base. Leurs versions plus coûteuses sont également admissibles. Dans leur cas, le PDSF maximal passe de 55 000 $ à 65 000 $.

Ensuite, les plus gros véhicules comme les VUS, camionnettes et fourgonnettes – on peut penser au Ford F-150 Lightning – se qualifieront pour le rabais à condition que leur PDSF soit de moins de 60 000 $. Les critères exacts (poids, taille, nombre de sièges, etc.) restent à préciser. Ça pourra aller jusqu’à 70 000 $ pour les versions plus coûteuses.

Photo: Ford

On apprend du même coup que le gouvernement fédéral a modifié la définition des véhicules hybrides rechargeables admissibles. Désormais, au lieu de se baser sur la capacité de la batterie, la subvention dépendra de l’autonomie offerte. Ainsi, les hybrides rechargeables capables de parcourir 50 km ou plus en mode électrique recevront 5 000 $ et ceux qui sont sous ce seuil continueront d’être admissibles à 2 500 $.

Rappelons que le budget fédéral de 2022 propose d’investir 1,7 milliard $ en vue de prolonger le programme iVZE jusqu’en mars 2025, de fournir 547,5 millions $ sur quatre ans pour lancer un nouveau programme d’incitatifs à l’achat de véhicules zéro émission moyens et lourds (les modalités seront annoncées cet été) et d’investir 400 millions $ d’argent neuf pour l’installation de bornes de recharge à travers le pays.

De plus, tel qu’annoncé à la fin mars, le gouvernement du Canada mettra de la pression sur les constructeurs automobiles pour que les véhicules zéro émission représentent au moins 20 % des ventes de nouveaux véhicules légers d’ici 2026, 60 % d’ici 2030 et 100 % d’ici 2035.

En vidéo : comment expliquer les longs délais de livraison des modèles électriques?

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×