L’Audi Q7 rafraîchi et électrifié pour 2020

Publié le 26 juin 2019 dans Nouveaux modèles par Guillaume Rivard

Il n’y a pas si longtemps, l’Audi Q7 était le VUS porte-étendard de la marque aux quatre anneaux. Pour 2020, il se refait une beauté et s’harmonise avec les nouveaux membres de la famille Q, plus particulièrement le sportif Q8.

Visuellement, le nouveau Q7 arbore un faciès entièrement revu et amélioré comprenant une grande calandre octogonale à six barres verticales, des prises d’air plus proéminentes de chaque côté et des phares superbement redessinés avec éclairage à DEL haute définition en option.

À l’arrière, une bande de chrome relie les feux remodelés et plusieurs autres lignes horizontales accentuent l’impression de largeur et de robustesse. Les jantes de 19 pouces de l’ensemble S line sont par ailleurs très jolies.

Photo: Audi

Bien que la longueur accrue de 11 millimètres ne change pas l’intérieur, Audi promet encore un meilleur dégagement pour la tête et les coudes à l’avant et à l’arrière que dans les concurrents directs du Q7. Le rangement est bonifié par l’ajout d’un compartiment dans le tableau de bord, mais le volume utilitaire maximal diminue légèrement à 2 050 litres.

Le fait saillant de l’habitacle est le nouveau poste de commande numérique comprenant deux grands écrans tactiles avec rétroaction haptique et acoustique. Une fois éteint, celui du dessus se fond avec le reste de la surface noire. Le système multimédia s’accompagne d’un point d’accès sans fil, d’une fonction de reconnaissance de la voix naturelle et de l’assistant Alexa d’Amazon.

Photo: Audi

Sur la route…
Audi précise qu’une suspension pneumatique se retrouve de série sur toutes les versions du nouveau Q7. Pour un roulement amélioré, le véhicule peut être équipé de stabilisateurs réglables qui limitent les mouvements de la carrosserie sur les chaussées inégales.

Un système de direction aux quatre roues est disponible pour optimiser la tenue de route. À basse vitesse, les roues arrière pivotent de cinq degrés à l’opposé des roues avant pour rendre le Q7 plus agile; sur l’autoroute, elles vont dans la même direction afin d’accroître la stabilité.

L’éventail de dispositifs de sécurité inclut une nouvelle assistance d’urgence : si le conducteur n’est pas attentif ou ne répond pas, le véhicule va s’immobiliser et déclencher des mesures de protection.

Photo: Audi

Pour ce qui est du moteur, jumelé à une boîte automatique Tiptronic à huit rapports ainsi qu’au rouage intégral quattro actif en permanence, il se dote d’un système hybride léger avec batterie de 48 volts. L’énergie récupérée permet de réduire la consommation de plus d’un demi-litre aux 100 kilomètres.

Dans son communiqué, Audi ne fait mention que d’un seul moteur à essence, sans spécifier lequel. Actuellement, le Q7 offre le choix entre un quatre-cylindres turbocompressé de 248 chevaux et un V6 surcompressé de 329 chevaux.

Si vous désirez économiser davantage à la pompe, vous devrez attendre la version hybride rechargeable du Q7, qui suivra le Q5 hybride déjà annoncé.

L’Audi Q7 2020 sera commercialisé en Europe dès la mi-septembre. Les détails concernant le marché canadien, incluant les prix, seront connus ultérieurement. Le modèle sortant débute à 66 300 $.

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×