Audi RS 7 Sportback 2020 : puissante, dynamique et stylée

Publié le 24 septembre 2019 dans Premiers contacts par Gabriel Gélinas

Francfort, Allemagne – La chaîne audio joue « Life is a Highway », et l’indicateur de vitesse de l’Audi RS 7 Sportback 2020 que je conduis affiche 210 km/h.

Si je roulais à cette vitesse à n’importe quel autre endroit sur la planète, la prochaine chanson serait sans doute « Highway to Hell », suite à mon arrestation par les forces de l’ordre! Mais comme je roule sur une autobahn allemande entre Francfort et Heidelberg, il est possible de conduire à plus de 200 km/h en toute légalité, alors que la RS 7 Sportback fait preuve d’un aplomb et d’une stabilité absolument remarquable.

À cette vitesse, il faut obligatoirement porter son regard très loin vers l’avant, savoir décoder le flot de la circulation et, surtout, être prêt à freiner rapidement pour éviter d’emboutir un véhicule roulant à 160 km/h dont le conducteur décide de gagner la voie de gauche pour dépasser un autre véhicule plus lent. Dans ce cas précis, pas de soucis, puisque la RS 7 Sportback est freinée par des disques massifs de 420 millimètres à l’avant, pincés par des étriers à 10 pistons, rien de moins. Évidemment, si la circulation le permet, la RS 7 Sportback peut atteindre une vitesse maximale fixée à 250 km/h, de 280 avec l’ajout du pack dynamique, 305 avec le pack dynamique plus.

Même si plusieurs acheteurs nord-américains ne rouleront jamais à ces vitesses, il n’en demeure pas moins que la voiture en est capable, car elle a été conçue et développée dans un pays où la conduite à très haute vélocité est non seulement possible, mais légale. Voilà pourquoi la RS 7 Sportback 2020 dispose d’un arsenal de technologies à la mesure de son potentiel de performance délirant.

Photo: Tobias Sagmeister

V8 biturbo de 590 chevaux
Sur le plan technique, la RS 7 Sportback en met plein la vue. Son moteur V8 biturbo déploie 590 chevaux et 590 livres-pied de couple et permet à la voiture d’atteindre 100 km/h en 3,6 secondes. Il est aussi équipé d’un système d’hybridation légère qui permet à la bagnole de rouler en roue libre et moteur éteint, entre 55 et 160 km/h pendant une courte période pouvant atteindre 40 secondes pour ensuite redémarrer en douceur afin de bonifier la consommation de carburant à vitesse de croisière. De plus, le moteur V8 biturbo comporte également une fonction de désactivation de quatre des huit cylindres lorsqu’elle file sur l’autoroute.

Après avoir quitté l’autobahn, notre parcours nous amène dans une région où des courses de côte, appelées hillclimb en anglais, étaient très populaires dans les années cinquante et soixante. Les virages sont nombreux et serrés, tout comme les changements d’élévation, mais la RS 7 Sportback se montre très agile puisqu’elle est équipée de série d’une direction aux quatre roues qui braque les roues arrière dans le sens contraire des roues avant jusqu’à cinq degrés et rend la voiture très maniable bien qu’elle mesure plus de cinq mètres en longueur.

Photo: Tobias Sagmeister

Les liaisons au sol sont assurées soit par une suspension pneumatique, soit par une suspension classique avec ressorts en acier et amortisseurs comportant trois niveaux de calibration.

Dans les deux cas, le comportement de l’auto est rapidement paramétrable et la RS 7 Sportback peut se montrer docile et conciliante, ou furieusement agressive selon les désirs du conducteur. Pour cette deuxième génération de la RS 7, les ingénieurs ont ajouté une touche RS au volant, laquelle permet de choisir des calibrations spécifiques pour chacun des systèmes de la voiture, indépendamment des autres. Il est donc possible de paramétrer le mode RS avec des réglages souples en mode RS1 pour assurer le confort des passagers et le mode RS2 avec des calibrations axées sur la dynamique et les performances pour la conduite en solo…

Une gueule d’enfer
Cette double personnalité s’exprime aussi par le look de la RS 7 Sportback qui adopte un style nettement plus dynamique avec l’ajout de sa nouvelle carrosserie de type widebody. Plus large de 40 millimètres qu’une A7 conventionnelle, la RS 7 Sportback se démarque par ses ailes élargies enveloppant des jantes en alliage de 22 pouces ainsi que par sa calandre à la fois plus large et plus basse. En fait, les seules pièces de carrosserie partagées avec la A7 conventionnelle sont les portes avant, le toit, et le hayon, toutes les autres étant spécifiques à la RS 7 Sportback.

L’Audi RS 7 Sportback sera disponible en concessions dès le deuxième trimestre de 2020. La tarification n’a pas encore été établie pour le Canada, mais on prévoit qu’elle devrait être voisine de celle du modèle de première génération dont l’échelle variait entre 120 000 $ et 143 400 $.

Fiche d'évaluation
Modèle à l'essai Audi A7
Version à l'essai 55 TFSI Quattro Progressiv
Fourchette de prix n.d.
Prix du modèle à l'essai n.d.
Garantie de base n.d.
Garantie du groupe motopropulseur n.d.
Consommation (ville/route/observée) n.d.
Options n.d.
Modèles concurrents n.d.
Points forts
  • Style athlétique
  • Performances impressionantes
  • Dynamique de haut niveau
  • Stabilité et confort à haute vitesse
Points faibles
  • Prix élevé
  • Tarif des options
  • Confort sur nos routes (?)
  • Système multimédia tactile parfois distrayant
Fiche d'appréciation
Consommation 3.0/5 Le système d'hybridation légère permet de réduire la moyenne de 0,8 L/100 km.
Confort 4.0/5 Très bon niveau de confort et d'insonorisation, même à très haute vitesse sur les routes allemandes!
Performances 4.5/5 La RS 7 Sportback livre des performances dignes d'une authentique sportive.
Système multimédia 4.5/5 Système très convivial, mais parfois distrayant.
Agrément de conduite 4.5/5 La conduite paramétrable, la direction aux quatre roues et le rouage intégral RS priorisant le train arrière sont tous des éléments probants.
Appréciation générale 4.5/5 Une voiture qui a de la gueule, une dynamique remarquable et des performances spectaculaires.
Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×